La demande mondiale d’agroéquipement attendue en hausse de 8 % en 2012

Raphaël Lecocq

John Deere
(Photo John Deere)

Le marché européen, qui a progressé de 15 % en 2011, est proche de son record de 2008. Il devrait se stabiliser en 2012. En attendant la réforme de la Pac en 2014.

72 milliards d’euros : c’est le chiffre d’affaire réalisé par le secteur de l’agroéquipement au plan mondial en 2011. Avec 24 milliards d’euros, l’Europe pèse très exactement un tiers de ce marché. Et à l’intérieur du Vieux continent, l’Allemagne se place en tête avec un chiffre d’affaires de près 5 milliards d’euros, devant la France. Le millésime 2011 se situe ainsi quasiment à hauteur du millésime record de 2008. Ces chiffres émanent du groupe des experts économiques Agrievolution, lequel est  composé des délégués généraux et économistes de 12 Associations nationales d’agroéquipement (Allemagne, Brésil, Chine, Corée du Sud, États-Unis, Inde, Italie, Japon, Royaume-Uni, Russie, Turquie, France avec Axema et l’association européenne CEMA). Fondé en 2009, ce groupe assure la promotion des échanges d’information sur les marchés de l’agroéquipement au niveau international.

Stabilité en Europe

Ces experts anticipent une stabilité globale du marché de l’agroéquipement en 2012 en Europe, malgré une baisse des marchés allemand et italien. En Europe de l’Ouest, fortement mécanisée, ce sont les technologies de pointe, en lien avec l’agriculture de précision, qui tirent le marché. A l’Est, les besoins d’investissements restent élevés. Au plan mondial, la Chine (15 milliards d’euros en 2011) et le Brésil peuvent escompter une croissance de 10 % en 2012. A moyen terme en Europe, les perspectives sont suspendues à la réorientation de la Pac, avec deux scénarios envisagés par les experts : attentisme ou anticipation des investissements avant la baisse des subventions.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier