La Fdsea et les Ja de la Lozère obtiennent une rencontre avec le Préfet

Fdsea et Ja 48

Afin d’aborder quelques sujets de l’actualité agricole, les responsables syndicaux Fdsea et Ja ont provoqué une rencontre avec le Préfet. Celle-ci s’est tenue dans une atmosphère tendue puisque les agriculteurs ne se sentent pas respecter par l’Administration.

En effet, le premier sujet abordé fut celui des lettres reçues la semaine dernière par bon nombre d’entre nous : un ordre de reversement d’un trop perçu de la part de l’ASP. Ce courrier ne donne aucune explication aux agriculteurs sur les raisons de ces remboursements.  Comme si cela ne suffisait pas, l’Etat se permet de se servir en amputant notre acompte ICHN, PHAE ou PMTVA. « Est-ce que Mr le Préfet apprécierait si les agriculteurs allaient se servir dans un coffre fort de l’Etat sans plus d’explication ? » demande Julien Tuffery, Président des Ja. La réponse donnée est qu’un courrier rectificatif et explicatif est envoyé dans la semaine à tous les agriculteurs concernés et les sommes retenues à tort seront remboursées. Cependant, certains cas s’expliquent et les prélèvements ont bien lieu d’être. Les responsables Ja et Fdsea ont affirmé qu’ils seront très attentifs et n’accepteront pas que les règles changent en cours de contrat.

Dans un deuxième temps, une longue explication sur le ressenti des éleveurs face au fléau qu’est le loup a été donnée par Michaël Meyrueix. Chiens errants et loups sont des ennemis pour les agriculteurs de la Lozere.  « Maintenant que l’étude de vulnérabilité confirme par écrit ce que nous disons tous depuis des mois, il faut passer à des actes » affirme Christine Valentin, Présidente de la Fdsea. La réponse ne se fit pas attendre  puisque Mr Vigne a donné l’autorisation de tuer le loup dès le lendemain de la rencontre. Après plusieurs mois d’attente et de procédure, le tir du loup par les agriculteurs de 6 exploitations du Causse Méjean a été obtenu. Les syndicats Fdsea et Ja apprecient que le Préfet de la Lozère ait entendu leurs revendications.

Mais le combat n’est pas terminé ; il faut maintenant obtenir le droit de tuer le loup dans la zone PNC.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier