La MSA lance une grande étude sur l'état de santé des agriculteurs

La MSA lance une grande étude sur l'état de santé des agriculteurs
La MSA lance une grande étude sur l'état de santé des agriculteurs

L'agence Santé publique France et la MSA ont annoncé lundi le lancement d'une grande étude sur l'état de santé des professionnels du monde agricole en invitant 180.000 adhérents de la MSA à y participer.

L'étude Coset-MSA permettra "d'observer les liens entre l'apparition de problèmes de santé et les conditions de travail inhérentes à ce secteur professionnel", exposé aux "accidents, contraintes mécaniques, produits phytosanitaires, travail en extérieur, agents biologiques, stress et charge mentale", indique le communiqué. Un tirage au sort, parmi les actifs affiliés à la MSA en 2016, a permis de sélectionner un panel de 180.000 adhérents représentatifs des professionnels qui vont être invités à remplir "un questionnaire en ligne sur leur état de santé et sur leur situation professionnelle", explique la sécurité sociale des agriculteurs dans un communiqué.

"L'analyse des données commencera dès 2018. Les premiers résultats seront disponibles à partir de 2019". Ils "permettront de mieux définir les priorités de prévention et de contribuer à la mise en place de programmes dédiés", assure la MSA. Afin de pouvoir analyser l'évolution de leur état de santé et évaluer les effets, à long terme, de certaines nuisances, l'étude prévoit de suivre les participants pendant plusieurs années. Pour inclure dans l'analyse une grande variété de situations professionnelles, il est primordial que le nombre de participants soit le plus élevé possible, souligne le texte.

Cette étude s'inscrit dans le programme Coset (Cohortes pour la surveillance épidémiologique en lien avec le travail), un programme national de suivi de la santé des travailleurs mis en oeuvre par Santé publique France qui a également lancé  l'étude Coset-RSI, sur les professions indépendantes. La MSA compte au total 6,2 millions d'adhérents et ayants droit au régime de sécurité sociale agricole, en incluant les retraités et les personnes ayant eu à un moment de leur vie une activité agricole. Sur ce chiffre, quelque 1,2 million de personnes travaillent dans l'agriculture et l'agroalimentaire, dont 460.000 chefs d'exploitation ou entrepreneurs de travaux agricoles, le solde étant constitué de salariés.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 5

LE GOULOT

voici la rubrique des aigris! Avez-vous vu un bulletin de salaire avec les parts salariales et patronales des cotisations sociales,j'en doute.

mic

avec une retraite a plus 1000 euros on aurais plus de loisirs et le moral serait meilleur

Niala23

On iraient beaucoup mieux si la MSA nous ruine pas

Jason

En ayant des prix garantis couvrant nos coûts de production on vivra plus sereinement et de ce fait ça occasionnera une nette baisse des soins couverts en partie par la MSA ....si ça peut leur permettre de trouver des solutions.....yanaaha.

retraite

comment la MSA nous a spolie toute notre carriere pour nous verser 1 retraite de misere meme pas d(immigre pour payer les salaires conges payees retraites de tous ses parasites
de ces fonctionaires de l'agriculture

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires