La nomination de Le Foll à l'agriculture est un "bon choix" pour la Fnsea

La nomination de Le Foll à l'agriculture est un "bon choix" pour la Fnsea

La nomination de Stéphane Le Foll au portefeuille de l'agriculture et de l'agroalimentaire est un "bon choix", a affirmé mercredi Xavier Beulin, le président de la FNSEA, principal syndicat agricole français.

"C'est un bon choix. Nous avons un bon connaisseur de la scène européenne et des questions agricoles", a déclaré à l'AFP Xavier Beulin. Le dirigeant syndical s'est aussi félicité que ce portefeuille soit un "ministère de plein exercice avec un ministre de plein droit". "C'est important" au regard des prochaines échéances européennes alors que la politique agricole commune (PAC) est en pleine renégociation, a souligné le président de la Fnsea.

 L'ajout du secteur agroalimentaire à l'agriculture permet une "vraie cohérence", a ajouté M. Beulin, qui s'est dit "très heureux" de cette décision pour laquelle la Fnsea a beaucoup œuvré. La Fédération nationale des producteurs de lait (FNPL), branche spécialisée de la Fnsea, s'est aussi félicitée de la nomination de ce "familier des questions agricoles et européennes", tout en demandant au nouveau ministre de défendre l'élevage laitier.

La Confédération paysanne, syndicat minoritaire marqué à gauche, "accueille positivement cette nomination et espère un changement de méthode" de la part du ministre. La Confédération paysanne ne manque jamais de critiquer la "cogestion"entre la Fnsea et les gouvernements, et réclame une représentation de tous les syndicats d'agriculteurs dans les filières agricoles.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 8

steph 85

entre agriculture et agriculteur, y a une grosse difference, des grosses sommes d argent vont a l agricuture, mais jamais beaucoup a l agriculteur

christian

parole et parole (europe decide et pays finances)

christian

parole et parole (europe decide et pays finances)

J-F

Malheureusement les aménagements concernant la main d’œuvre sont encore loin de nous approcher des coûts de nos voisins européen y compris l’Allemagne qui n'a pas de SMIC. Je note encore la méconnaissance de certains sur l'agriculture française, qui pensent que c'est uniquement les grosses exploitations qui embauchent et créent des emplois (ex:70000 € de CA pour 20000 € de charges de personnel). Je souhaite bon courage à notre nouveau ministre. Par contre je reste circonspect quant au nombre pléthorique de Bretons et d'enseignants au gouvernement.

Dédé

Justement les agriculteurs embauchant de la main d'oeuvre n'ont pas été oublié par la dernière loi des finances (réduction de 210 millions d'euros pesant sur le salaire horaire des emplois agricoles permanents), sachant que ces derniers ont souvent de grosse structures ils ne devraient même pas être aidé afin de maintenir l'agriculture familiale.
Mais bon je doute que les gros bonnets de syndicalistes poussent dans ce sens.

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier