La Normandie nourrit la culture du don

V. Motin

La Normandie nourrit la culture du don
- © VM

Solaal* dispose désormais d'un relais en Basse-Normandie. L'association a pour but de faciliter le don alimentaire.Elle met en relation le monde agricole et les associations qui fournissent de la nourriture aux plus démunis.

par Jean-Michel Lemétayer, Solaal a fourni l'équivalent de 8,5 millions de repas, soit 4 266 tonnes d'aliments. Les denrées sont distribuées aux plus démunis via les associations d'aides alimentaires. Solaal est ainsi un relais entre les agriculteurs et les associations. L'antenne de Basse-Normandie a été officiellement lancée lundi 16 novembre à Caen. À terme, elle devrait couvrir l'ensemble de la nouvelle région réunifiée.
Pour l'occasion, Angélique Delahaye, présidente de Solaal au plan national et députée européenne, a fait le déplacement. “Aujourd'hui, nous installons un relais qui gère la mise en relation des agriculteurs et des associations d'aides alimentaires. Il s'agit de denrées toujours bonnes, mais pas forcément commercialisables. Je pense aux écarts de tri ou à des produits sains, même s'ils sont cabossés. C'est plus facile de gérer localement ces relations entre les donateurs et les associations”, explique Angélique Delahaye. Pascal Férey, président de la FRSEA Basse-Normandie, estime que l'agriculture démontre sa solidarité. “Nous sommes dans un pays gâté par la nature. Les évènements de vendredi nous rappellent la précarité de cet équilibre. Il est indécent de jeter des produits encore consommables”.
Jean-Michel Hamel a mis en place le Solaal de Basse-Normandie. L'éleveur manchois se mue en VRP du don et fait du terrain. “Les producteurs, les groupements de producteurs, mais aussi les transformateurs informent Solaal des quantités à donner. Il faut faire vite, car nous travaillons avec des produits frais. Au quotidien, une personne de la FRSEA sera l'interlocutrice des potentiels donneurs”.
Une logistique solidaire
De leur côté, la Banque Alimentaire ou les Restos du Coeur voient d'un bon oeil la mise en place de cette logistique solidaire. Solaal leur permet d'accéder à de nouvelles ressources. “Nos principaux fournisseurs sont les  Grandes et Moyennes Surfaces. Nous ne parvenions pas à entrer en contact avec les producteurs. Solaal, c'est donc un plus avec des produits locaux”, se réjouissent Roland Coutard et Jean-Louis Boileau, présidents des Banques Alimentaires de la Manche et du Calvados.
* Solaal : SOLidarité des producteurs Agricoles et des filières ALimentaires

Source l'Agriculteur Normand

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier