La Russie vise des exportations record de céréales malgré une récolte en baisse

La Russie vise des exportations record de céréales malgré une récolte en baisse

La Russie, gros vendeur de blé sur les marchés, prévoit un nouveau record d'exportations de céréales sur la campagne en cours malgré une moisson attendue en baisse en raison d'un temps trop humide, a indiqué lundi le ministre de l'Agriculture.

"Nous pouvons arriver à un niveau d'exportations de l'ordre de 38 millions de tonnes, ce qui constitue une progression significative", a déclaré Alexandre Tkatchev à la chaîne Rossiïa 24, précisant que cela dépendrait de l'évolution du dollar et nécessiterait d'ouvrir de nouveaux marchés. Il a confirmé la prévision de récolte entre 103 à 105 millions de tonnes contre un record à 120 millions de tonnes l'an dernier. Sur la campagne précédente (juillet 2016-juin 2017), les exportations ont atteint 35 millions de tonnes, un niveau jamais vu, dont 27 millions de tonnes de blé. 

Deux semaines de retard

Selon les estimations du gouvernement américain, référence du marché, la Russie s'est placée ainsi juste en dessous des Etats-Unis pour les ventes de blé, après lui avoir ravi l'année précédente la première place. Elle a bénéficié de plusieurs années de moisson très abondante et notamment un record pour la période post-soviétique l'an dernier. Le ministre a constaté que la récolte avait pris deux semaines de retard et était en l'état "nettement inférieure" à l'an dernier. "Nous espérons fortement que l'automne sera assez sec, et pas aussi pluvieux qu'au printemps et en été, et que nous pourrons récolter les céréales", a-t-il expliqué. Selon son ministère, au 4 août, 11,1 millions d'hectares avaient été moissonnés contre 15,1 millions à la même date un an plus tôt, ce qui correspond à 46,8 millions de tonnes de céréales contre 55,4 millions.

Retrouvez le point des marchés du 3 août :

 

Source Avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 1

Vod

Et pendant ce tempsLa ferme France doit demander une" autorisation de derogation de possibilité de pourquoi pas ou bien faut pas" pour espérer produire un grain de blé...

Par contre aligner les billets pour que l on fasse de la jachere à petite fleurs parisiennes et remplir l assiette de mon brave bobo de luzerne deshy ca y faut

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier