Lâchers de porcs» à Paris : La Fondation Brigitte Bardot porte plainte

Des associations de protection des animaux ont porté plainte auprès du TGI de Paris contre des éleveurs de porcs de la Marne qui avaient lâché le 22 décembre des porcelets sous la tour Eiffel pour protester contre le faible cours de la viande porcine.

Dans un communiqué commun, l'Oeuvre d'assistance aux bêtes d'abattoirs
(OABA) et la Fondation Brigitte Bardot dénoncent «ces lâchers d'animaux qui donnent une image déplorable de la profession d'éleveurs ». A l'issue de la manifestation, les éleveurs qui protestaient auraient laissé les animaux sur place, assurent les défenseurs des animaux dans leur communiqué.

« Ce sont les services de la préfecture de police de Paris qui, ayant trouvé les animaux tremblants dans un chariot de supermarché, les ont conduits à la fourrière de Gennevilliers (Hauts-de-Seine », ajoutent-ils

Selon eux, un tel délit est passible de 2 ans d'emprisonnement et 30.000 euros d'amende.

Quant à la douzaine de porcelets, ils ont été pris en charge par la Fondation Brigitte Bardot et la SPA pour finir leur vie en liberté dans des structures d'accueil (refuges, fermes pédagogiques), ont indiqué les associations de protection animale.



Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier