Lait : Actions de producteurs devant l'impasse des négociations sur les prix

Les Jeunes Agriculteurs de Normandie ont lancé une semaine d'action pour dénoncer l'absence de fixation du prix du lait depuis le 1er avril en l'absence de négociations avec les industriels laitiers.

« Depuis le 1er avril, les producteurs laitiers livrent leur lait aux entreprises sans connaître le prix qu'ils seront payés. Les discussions nationales entre producteurs et transformateurs, sur le prix du lait payé aux producteurs à partir du 2ème trimestre 2009 sont au point mort (...) Cette situation intolérable (...) ne peut perdurer plus longtemps et doit se débloquer au plus vite », estime le syndicat.

Les producteurs comptent tagger des camions citerne de laiteries avec des slogans tels que « producteurs de lait: notre travail mérite salaire », « cette entreprise ne paie pas ses producteurs de lait ».

Le prix du lait obéit à une mécanique extrêmement complexe, dépendant de la qualité du lait, mais aussi de la nature de la production de l'entreprise et de sa part de marché à l'international. Ce prix était depuis plusieurs années fixé trimestriellement par des négociations au sein de l'interprofession laitière, mais la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes a exigé au printemps 2008 la suppression de ce système au nom de la libre concurrence. Cette dérégulation a déjà provoqué en 2008 des conflits entre producteurs et industriels.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier