Lait : Bruno Lemaire va lancer un plan de développement d'ici septembre

Le ministre de l'Agriculture annonce qu'il va mettre en place un « plan de développement de la filière lait » d'ici septembre, pour renforcer la compétitivité du secteur.

« Afin de notamment pouvoir intensifier les efforts de compétitivité (..), je suis prêt à mettre en place un plan de développement de la filière lait », a annoncé le ministre lors du discours de clôture de l'Assemblée générale de la Fédération nationale des producteurs de lait (FNPL) qui se tenait mercredi et jeudi à Lille.

Le ministre a demandé aux producteurs de lui faire des propositions avant le 15 mai, afin que le plan puisse être « prêt d'ici courant septembre ».

Ce plan visera notamment à favoriser les synergies entre les acteurs de la filière« et devra s'articuler avec le projet de grand emprunt du gouvernement et les pôles de compétitivité, a expliqué M. Le Maire.

»Nous devons à tout prix gagner la bataille de la compétitivité, notamment contre l'Allemagne, et maintenir une production laitière sur l'ensemble du territoire français en tenant compte des atouts et des difficultés propres à chacun« , a par ailleurs souligné le ministre.

»Dans ce cadre, je souhaite que les 2% d'augmentation de quotas de production dont nous disposons bénéficient en priorité aux jeunes agriculteurs et aux primo-investisseurs« , qui ont été particulièrement fragilisés par la crise, a expliqué le ministre.

La Politique agricole commune (PAC) permet à chaque pays une augmentation de 1% des quotas laitiers chaque année. En 2009, la France, contrairement à l'Allemagne, avait décidé de ne pas augmenter ce quota, ce qui lui permet de mettre en place en 2010 un rattrapage de +2%.

Bruno Le Maire a enfin une nouvelle fois insisté sur le »besoin impératif de mettre en place une régulation européenne des marchés agricoles« , expliquant qu'une »proposition de réglement communautaire à ce sujet sera faite avant fin 2010« .

Source d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier