Lait de vache : La FNPL et la contractualisation

Didier BOUVILLE

Lors du dernier Conseil supérieur d'orientation et de coordination de l'économie agricole et alimentaire, Bruno Le Maire a indiqué que les contrats devront être disponibles en janvier, avec un décret appliqué au 1er avril 2011 pour le lait de vache. Le point de vue de Christophe Malgouyres, président de la section bovins lait FDSEA.

- Que pensez-vous de ce décret ?

«Il faut préciser que ces contrats seront mis en oeuvre en cas d'absence d'accord interprofessionnel étendu par l'Etat. La FNPL veut en prio-rité une contractualisation négociée au sein de l'interprofession. L'idée est de renforcer les relations déjà existantes au sein de la coopération, ou pour le privé, dans le cadre d'un CODIL comme en Aveyron chez Lactalis, dans une OP non commerciale d'abord, en allant plus loin ensuite éventuellement. Il faut que tous les producteurs adhèrent. La FNPL travaille pour cela sur le terrain et milite en faveur de la massification de l'offre au sein d'OP capables de rassembler un millier de producteurs ou 500 millions de litres de lait. Et ainsi rééquilibrer le rapport de force producteurs-transformateurs.

- La contractualisation est-elle la solution contre la volatilité des prix ?

La régulation des relations commerciales issue des futurs contrats ne remplacera jamais la régulation des marchés organisée par l'Europe ! La FNPL défend une nouvelle gouvernance de la filière laitière avec une «trousse à outils» adaptée. La contractualisation ne doit pas être un miroir aux alouettes pour les producteurs de lait. Mais nous y sommes favorables, dès lors que la protection des producteurs est garantie par la loi et que les futurs contrats matérialisent cette volonté partagée d'aller de l'avant dans l'intérêt de tous. Car il faut avancer vite, et ne pas oublier que les quotas laitiers prendront fin le 31 mars 2015».

Source La Volonté Paysanne

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier