Lait : En Suisse aussi, les éleveurs se révoltent

SC avec

Manifestations, grèves, blocages d'usines : en Suisse, les producteurs de lait multiplient les actions pour protester contre des prix inférieurs aux coûts de production, six mois après la fin des quotas laitiers fixés par l'État.

A l'instar de leurs voisins européens, les éleveurs suisses dénoncent le faible niveau des prix du lait. Mais la Suisse, contrairement à l'Union européenne, a déjà mis fin à son système de quotas fixés par l'État. Six mois après son abandon, les agriculteurs sont en proie à de graves difficultés financières. Le prix du lait est passé de près de 75 centimes de francs suisses (49 centimes d'euros) par litre à 55 cts de francs suisses (36 cts d'€) à cause des excédents de production.

« La crise financière a entraîné un effondrement de la demande mondiale qui pèse sur les prix. Ironie du sort, en même temps était mis fin au système de contingentement du lait », explique le chef de l'État en recommandant à la branche de s'organiser pour gérer la production.

Outre une revalorisation du prix du lait, les producteurs réclament la transparence sur les besoins de l'industrie et le contrôle par les paysans eux-mêmes des quantités de production nationale.

«Un pool laitier» de producteurs a été lancé fin 2008 pour permettre de gérer les quantités à produire en prévision de l'abandon du système des quotas. Mais les transformateurs ont refusé de négocier avec ce pool, préférant fixer les contrats directement avec les producteurs.

Pour autant, les paysans helvétiques ne souhaitent pas revenir au système de quotas fixés par l'État. Ils demandent au gouvernement d'octroyer un mandat officiel à une organisation d'éleveurs qui serait chargée de fixer les quantités à produire.



Publié par SC avec

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires