Lait : Entremont propose aux producteurs de fixer contractuellement le prix du lait

DD (d'après AFP)

Le groupe fromager Entremont Alliance, avec lequel des producteurs laitiers bretons sont en conflit sur le prix du lait collecté en juillet, a proposé, mardi, aux éleveurs de fixer désormais le prix et les volumes de lait de façon contractuelle.

« Dans cette filière où chacun dépend de l'autre pour exercer son métier, le groupe Entremont Alliance souhaite maintenir ce lien fort avec les producteurs pour avancer rapidement vers une contractualisation », indique le président du groupe, Christian Mazuray. Ces contrats prévoiraient « sur le moyen terme le prix et les volumes de lait collecté, selon des critères d'évolution acceptés à la fois par les producteurs et par le groupe », a précisé Alain Troalen, directeur des relations extérieures d'Entremont.

Les producteurs bretons fournissent environ 70% du lait traité par Entremont. Le reste est fourni par des coopératives laitières de l'est de la France, sur la base de prix fixés contractuellement avec Entremont.

« Nous n'accepterons pas cette contractualisation. Avant d'en discuter, il faut d'abord qu'Entremont acquitte ce qu'il doit aux producteurs pour juillet », a indiqué Frank Guehennec, vice-président de la section lait de la Fédération régionale des syndicats d'exploitants agricoles de l'Ouest. Selon lui, procéder par contractualisation serait « le meilleur moyen pour que les producteurs n'aient plus leur mot à dire ». « C'est aux producteurs de gérer la production et les volumes pour maintenir un prix du lait correct », a-t-il ajouté.

Publié par DD (d'après AFP)

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier