Lait : La police déloge des agriculteurs manifestant à la préfecture de Saint-Lô

B.BOUCHOT

Environ 600 producteurs de lait, 1.500 selon la FNSEA ont manifesté leur colère face à la baisse des prix du lait devant la préfecture de Saint-Lô, avant d'être délogés par les forces de l'ordre qui sont intervenues avec des gaz lacrymogènes.

Selon le président de la FDSEA de la Manche, Hervé Marie, les forces de l'ordre ont commencé à lancer des grenades lacrymogènes « quand les grilles de la préfecture se sont mises à bouger un peu » sous l'action des manifestants. « Pendant une demi-heure, ça a été assez soutenu », a-t-il dit, en indiquant qu'il n'y avait pas eu de blessés.

Une source policière a indiqué de son côté que les producteurs avaient « allumé des feux de palette », et « déversé des bennes à ordures ». En fin d'après-midi, les agriculteurs se rendaient vers la RN 174, l'axe joignant l'A84 au nord Cotentin, pour la bloquer, selon le producteur. Près de 150 tracteurs participaient à la manifestation.

« Il s'agit de montrer que la pression ne se relâche pas » malgré l'accord sur le prix du lait trouvé à Paris entre les industriels et les représentants des producteurs de la FNSEA mais contesté par la base« , a expliqué Patrice Faechlin, animateur de la FDSEA de la Manche. »Il y en a marre que les marges soient toujours pour les mêmes (la grande distribution), il faut que l'Etat intervienne dans la répartition de la valeur ajoutée« , a-t-il poursuivi.

Les producteurs demandent une modification de la loi de modernisation de l'économie (LME) adoptée l'année dernière et qui, selon eux, »renforce les pouvoirs de la grande distribution« dans les transactions commerciales. A Caen, une dizaine de tracteurs et une petite centaine de producteurs ont parallèlement manifesté devant la préfecture de région dans le calme.

Source d'après l'AFP

Publié par B.BOUCHOT

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier