Lait : Les industriels réclament une baisse des prix à la production

SC

Après Lactalis, numéro un européen du fromage, qui a fait valoir « la pesanteur du marché des produits industriels », c'est au tour de Bongrain de demander une baisse des prix à la production.

Bongrain, deuxième groupe fromager français, demande une baisse des prix du lait à la production compte tenu de l'effondrement des cours des produits industriels, comme la poudre de lait, sur les marchés mondiaux.

Bongrain a enregistré une chute de son bénéfice 2008 de 76,5% à 38 millions d'euros. Celle-ci est due en partie à une baisse des ventes dans certaines régions du monde comme l'Espagne, la Grande-Bretagne, l'Europe de l'Est ou encore les États-unis, mais surtout à la dégringolade des cours mondiaux des produits industriels (poudre de lait, beurre et lactosérum).

La semaine dernière, la fédération nationale de l'industrie laitière (FNIL), qui regroupe tous les industriels, avait elle aussi demandé une révision des prix. Ces prises de positions successives interviennent alors que producteurs et industriels doivent se mettre d'accord sur les indicateurs qui serviront à fixer les tarifs.

Cette nouvelle grille, qui doit être discutée au sein du Centre national interprofessionnel de l'économie laitière (Cniel), prendra effet à partir d'avril.

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires