Lait : Une campagne 2010/2011 très dynamique

Agreste

La production de lait de vache a augmenté de 4,4% au cours de la saison 2010-2011, à un peu plus de 23 milliards de litres, les éleveurs profitant de la hausse des prix pour accroître le rendement laitier des animaux, selon les chiffres publiés jeudi par Agreste Conjoncture.

En mars 2011, dernier mois de la campagne laitière 2010/2011, la collecte de lait de vache a fortement progressé. Elle a augmenté de 7,8 % par rapport au mois de mars 2010. Grâce à un prix du lait revalorisé, les éleveurs ont accru leur production notamment en distribuant davantage de concentrés, favorisant ainsi une augmentation du rendement laitier des animaux. Ainsi la collecte a été dynamique tout au long de la campagne.

Au mois de mars 2011, le taux de matière grasse se situe à 41,49 g/l en retrait de 0,59 g/l par rapport au niveau observé en mars 2010. En moyenne sur l'ensemble de la campagne 2010/2011, la teneur en matière grasse s'élève à 41,57 g/l, légèrement audessus du niveau atteint lors de la campagne précédente (+ 0,09 g/l).

Sur l'ensemble de la campagne laitière 2010/2011, la collecte de lait de vache corrigée de la matière grasse progresse de 5,2 % (+ 4,4 % sans correctif matière grasse) par rapport à la période précédente. La France enregistre néanmoins une nouvelle sous-réalisation estimée aux alentours de 1,1 million de tonnes, en tenant compte de l'augmentation de 2 % de la référence nationale pour la campagne qui vient de se terminer.

La collecte en croissance de 5% en avril 2011

Selon les derniers sondages hebdomadaires de FranceAgriMer, la collecte laitière resterait dynamique en avril 2011 avec une croissance supérieure à 5 % par rapport au mois d'avril 2010.

Au sein de l'Union européenne, les pays du Nord ont également répondu favorablement à la hausse des prix des produits laitiers. Ainsi, l'Allemagne a réussi à aligner ses livraisons de lait par rapport à son quota.
Aux Pays-Bas et au Danemark, la collecte devrait être supérieure à leur référence respective. Le RoyaumeUni, qui retrouve une collecte dynamique, se situe encore au-dessous de son quota. En revanche, les pays du sud de l'UE et ceux de l'Europe de l'Est, qui n'ont pas connu cette dynamique, enregistrent de fortes sous-réalisations.

Les laits liquides conditionnés sont en recul sur le 1er trimestre 2011

Depuis le début de l'année 2011, les fabrications de laits conditionnés sont en net recul. Elles baissent de 5 % sur le 1er trimestre et les exportations chutent de 36 % par rapport à la même période précédente. Les fabrications de crème conditionnée sont en augmentation de 7 % et on observe une forte progression des exportations par rapport à l'an passé. Les fabrications de fromages progressent de 3,2 % avec une hausse de 17,6 % à l'export alors que pour les yaourts et desserts lactés frais la progression est de 2,8 % pour les fabrications et + 3,5 % sur le marché extérieur.

Les produits laitiers industriels s'en sortent mieux sur le 1er trimestre : le séchage de poudres de lait se distingue avec une hausse des fabrications (+ 9 %) et une bonne tenue sur le marché extérieur (+ 11 %). Les fabrications de matières grasses progressent de 7 % pour une hausse des exportations de 24 % et celles de poudre de lactosérum augmentent aussi (respectivement + 4 % et + 27 %) par rapport à la même période de l'an passé.

Les stocks de produits laitiers

Les stocks de produits laitiers

 

Source Agreste Conjoncture

Publié par Agreste

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier