Pleinchamp.com, votre site d’expertise agricole - Retour à l'accueil
Facebook Twitter Google+ Youtube

Vos Services Experts

  • Météo
  • Grandes cultures
  • Élevage
  • Viticulture
  • Viticulture
  • Énergie
Agriculteurs, clients du Crédit Agricole, informez-vous ici

Mon espace
Pleinchamp

Mot de passe oublié ?
Imprimer
  • Accueil
  • >
  • Actualités générales
  • >
  • Actualités
  • >
  • Lapin : Nous signons contraints et forcés un chèque en blanc aux abattoirs
La Vendée Agricole

16/01/08
Vendée - Actualités générales

Lapin : Nous signons contraints et forcés un chèque en blanc aux abattoirs

L'accord interprofessionnel cunicole tant attendu a été adopté lors du dernier conseil d'administration du Clipp* de décembre. Il s'agit d'un accord d'adaptation de la production mais il ne fait pas mention d'une hausse de prix.

Compte tenu de la situation actuelle du marché du lapin et des perspectives pour 2008, caractérisées par un déséquilibre entre l'offre et la demande, le Clipp a décidé une adaptation de la production en demandant un effort à tous les opérateurs de la filière.
L'accord interprofessionnel est à destination des organisations de production et les éleveurs indépendants de lapins (individuels ou en société) produisant plus de 5 000 lapins par an. Le volume défini pour 2008 sera égal à 95% de la référence 2007, charge aux opérateurs en particulier au sein des régions de définir les modalités permettant d'obtenir cet objectif minimum d'adaptation de la production.
Les structures de production sont tenues de déclarer au Clipp la liste des producteurs avec adresse et coordonnées ainsi que leur production 2007. De même, les abattoirs sont tenus de déclarer au Clipp la liste des producteurs indépendants avec adresse et coordonnées et production 2007 ainsi que la liste des producteurs ayant approvisionné des négociants.
En cas de non respect des mesures, une pénalité de 0.80 € HT/kg de lapins (hors réformes) excédentaire sera appliquée au contrevenant (structures de production ou producteurs indépendants) et versée au Clipp.

Des quotas de -8% dès la semaine 49

Depuis la semaine 49, une réduction de la production de -8% est effective. La période estivale connaîtra une réduction des volumes de -12%. Globalement, en moyenne annuelle, la réduction doit atteindre -5%. Un bilan de la situation du marché et des perspectives de production sera réalisé et pourra donner lieu à une révision des modalités de l'accord par décision du conseil d'administration du Clipp. « Cet accord interprofessionnel nous le signons contraints et forcés. C'est un chèque en blanc aux abattoirs. Il est axé sur une adaptation des volumes mais en aucun cas, il n'a été question de prix. C'est pourquoi, nous appelons les abattoirs à prendre en considération nos efforts et à revaloriser nos prix rapidement » a expliqué Jean-Yves Galipaud, président de la section cunicole de la Fdsea. Il ajoute que « les responsables professionnels Frsea se réunissent ce vendredi 11 janvier afin de faire un premier bilan de situation et une vérification des prix appliqués en grande surface sera également faite. La profession sera particulièrement vigilante sur l'application de cet accord ».
*Comité lapin interprofessionnel pour la promotion des produits.

Source : vendee agricole

vendee agricole
Imprimer

Derniers commentaires postés

Aide téléphonique

Besoin d'informations ? Cliquez ici ou contactez

(depuis un téléphone fixe en France métropolitaine,
 hors surcoût éventuel selon opérateur)
lundi-vendredi : 9h-18h ; samedi : 9h-16h