Le bio gagne encore du terrain

S C

Le bio gagne encore du terrain
Presque 100% du lait bio consommé est produit en France. (SC).

24.015 producteurs sont désormais engagés en agriculture biologique et cultivent plus d'un million d'hectares, soit 25% de plus que l'an passé, se réjouit l’Agence Bio qui vient de dévoiler ses derniers chiffres.

880 producteurs supplémentaires se sont convertis en bio au premier semestre 2012 et le nombre d’exploitations bio est désormais de 24 000 mi-2012, deux fois plus qu’il y a 5 ans, a annoncé la directrice de l'Agence Bio Elisabeth Mercier lors d'une conférence de presse.  Ces nouveaux producteurs cultivent plus de 170.000 ha et  permettent de  dépasser le seuil du million d’hectares engagés en bio, soit 4% de la surface agricole utile (SAU).  Les objectifs du Grenelle de l'environnement (20% en 2020, dont 6% en 2012) ne sont donc pas encore atteints.

Hausse de 39% de la collecte de lait bio

La situation est très contrastée d’un secteur de produits à l’autre. La croissance la plus spectaculaire concerne  le secteur laitier. Au cours du 1er semestre 2012, la collecte de lait de vache bio a augmenté de 39% par rapport à la même période de 2011. "Pour la première fois, 100% de la demande en lait et produits laitiers bio peut être couverte, même s'il reste quelques importations notamment en zones frontalières", s'est félicité François Thiéry, président de l'Agence Bio.

On  estime à près de 30% l’augmentation des surfaces de céréales récoltées en bio durant l’été 2012. En  viticulture et production fruitière, les surfaces ont respectivement augmenté de 38% et 18%.

 

Les importations passent sous la barre des 30%

"Malgré un contexte difficile et une baisse générale de la consommation alimentaire de 1%, celle des produits bio a augmenté de 5% et plus de 1.600 nouveaux opérateurs, producteurs et transformateurs, sont passés au bio", souligne Elisabeth Mercier. Autre motif de satisfaction : la baisse des importations de produits bio en provenance de l'étranger. De 38% en 2009, la part (en valeur) des produits importés consommés en France devrait passer sous la barre des 30% en 2012.

Les perspectives de développement de l’agriculture biologique en France dans les années à venir restent bonnes, selon l'Agence bio. La reconnaissance cette année des « vins bio », remplaçant désormais les « vins issus de raisins biologiques » devrait notamment  doper un peu plus encore la filière viticole bio. Au cours des quatre dernières années, les surfaces du vignoble bio français ont presque triplé, passant de 22.509 ha en 2007 à 61.055 ha en 2011.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier