Le CRAV dément être l'auteur du déversement de cuves de vin à Narbonne

DD (d'après AFP)

Le comité régional d'action viticole (CRAV), qui dénonce la crise de la viticulture en Languedoc-Roussillon, a démenti vendredi être à l'origine du déversement de 4 à 5.000 hectolitres de vins à Narbonne dans la nuit de mercredi à jeudi.

« Le CRAV ne revendique pas les dernières actions qui se sont déroulées dans la nuit du 16 au 17 juillet et qui ont été perpétrées par des individus lâches et isolés », a indiqué le comité. « En aucun cas, le CRAV n'a visé personnellement de responsable professionnel et n'en visera jamais », ajoute le communiqué, qui « met en garde les individus qui persisteraient à se réclamer abusivement » du CRAV.

Des inscriptions « CRAV » avaient été retrouvées sur les cuves d'une coopérative viticole, dont le contenu avait été déversé sur le sol au Val d'Orbieu, dans une zone industrielle de Narbonne.

Publié par DD (d'après AFP)

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires