Le Foll en ballottage très favorable dans l'ancien fief de Fillon

Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll, en ballottage très favorable avec 46,01% des voix au 1er tour des législatives dans l'ancien fief sarthois de François Fillon, est en passe de relever son défi de remporter cette 4ème circonscription historiquement à droite.

"C'est plus que je ne pensais, c'est un très très bon score", s'est réjoui dimanche soir Stéphane Le Foll, qui met en jeu dans ce scrutin son tout nouveau portefeuille ministériel. "C'est une circonscription qui est à droite depuis 1958, ce n'est pas une circonscription anodine, c'est celle de François Fillon", a-t-il commenté. "Cela montre qu'en politique, il faut s'accrocher, s'accrocher", a-t-il dit à un correspondant de l'AFP, à la préfecture du Mans.

Stéphane Le Foll se présentait en effet pour la troisième fois consécutive dans cette circonscription emblématique, où il avait été battu dès le premier tour en 2007 et en 2002 par l'ancien Premier ministre François Fillon (avec respectivement 53,4% et 55,21% des voix). Cette fois, il devance largement au premier tour, avec plus de 14 points d'avance, son adversaire UMP Marc Joulaud, maire de Sablé-sur-Sarthe et député suppléant de François Fillon depuis 2002, qui a remporté 31,67% des suffrages.

Les scores obtenus au premier tour par les quatre autres candidats de gauche, notamment ceux de Chantal Hersemeule (Front de Gauche) - qui a obtenu 4,51% des voix - et de l'écologiste Isabelle Severe (2,82%), donnent à la gauche une avance substantielle avant le second tour. L'UMP Marc Joulaud ne peut, de son côté, compter que sur les reports de voix du Modem (1,55%), alors que le candidat du FN, Henri Delaube, a pour sa part obtenu 11,77% des voix dans cette circonscription ou l'abstention a été forte (39,82%).

La 4e circonscription de la Sarthe, qui comprend notamment les cantons ouest du Mans mais aussi des cantons ruraux comme ceux de Sablé, Loué, Brûlon, avait voté pour le socialiste François Hollande à 52,63%, à l'élection présidentielle.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier