Le Foll vivement critiqué au congrès de la FNSEA

Le Foll vivement critiqué au congrès de la FNSEA

Les responsables de la FNSEA, 1er syndicat agricole, ont vivement critiqué le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll vendredi au terme des débats du 70e congrès à Laval (Mayenne), soulignant "l'exaspération" des agriculteurs envers les pouvoirs publics.

Au troisième et dernier jour de réunion, ce qui "transpire" c'est un "profond sentiment de ras-le-bol et d'exaspération envers la puissance publique", a déclaré Jérôme Despey, l'un des secrétaires généraux adjoints chargés de synthétiser les débats. Les agriculteurs en ont "marre de l'amateurisme au plus haut niveau de l'Etat. Nous attendons que les ministres suivent ou dégagent", a-t-il lancé, suscitant comme ses collègues les huées de la salle à chaque mention du nom de Stéphane Le Foll, attendu au congrès vers midi. "Depuis des mois les actions se multiplient, les équipes (de la FNSEA) sont usées par la répétition des crises", a souligné Dominique Barrault, autre secrétaire adjoint. Le syndicat revendique quelque 600 actions organisées depuis l'été dernier en réaction à la grave crise de l'élevage suscitée par la chute des prix payés aux producteurs, dont une manifestation ayant réuni plus d'un millier de tracteurs à Paris le 3 septembre 2015.

La FNSEA a "obtenu de belles victoires", a souligné M. Barrault, citant la création d'un comité sur les normes - dont l'accumulation exaspère les agriculteurs -, la baisse de 10 points des cotisations sociales et une probable entrée en vigueur de l'étiquetage obligatoire sur l'origine des viandes dans les produits transformés. Mais "non, plus tout ne va pas très bien plus : l'agriculture française se meurt", a-t-il lancé à l'adresse de M. Le Foll, alors que le président du syndicat, Xavier Beulin, a eu droit à une standing ovation. Les syndicalistes s'en sont aussi pris à Emmanuel Besnier, le très secret patron de Lactalis, le géant mondial du lait, dont le siège se trouve à Laval, critiqué pour les prix très bas payés aux éleveurs laitiers et pour sa totale absence de communication. "Vous avez su bâtir un bel empire, sauf que dans les zéros qui composent votre chiffre d'affaires se cachent des paysans sous-payés", a dénoncé le secrétaire Daniel Prieur. "Qu'avez-vous à cacher pour ne jamais aller à la rencontre de vos producteurs ? Venez nous rencontrer directement, nous sommes prêts à vous entendre", a-t-il lancé.

Source afp

Sur le même sujet

Commentaires 13

xx

beulin comme lefoll faut que ça dégage c'est des colabot!!! va peut-être falloir faire un peut de ménage a la FNSEA notre chère syndicat majoritaire qui a ça part de responsabilité de la galère que rencontre notre monde paysan....

sansous

a dd
peut etre vaut il mieux laisser apparaitre l'exaspération devant un ministre que de se venger dans l'isoloir lors d'une election en votant pour des partis éxtrémistes
et là c'est en france que l'on verra une chose pareille

jf17

et bien dd tu en as de la chance d avoir des w end comme tu dis ....tu bosserais tout les jours tu aurais moins le temps de mediter et ca en serait pas plus mal car tes commentaires manquent de discernement car je pense qu au senegal tout n est pas rose !!!!!!

DD

COMMENT ETRE AUTANT INSOLENT ENVERS UN MINISTRE !
Quelle image des français après ces opérations poubelles dans les rues en cramant du plastic et autre!
Comprenez que les consommateurs boudent vos produits !
Un SENEGALAIS m'a dit ce W END etre horrifie par ce manque de respect meme si l'on est en désaccord sur certains points ,
Il n'y a qu'en FRANCE qu'on voit des choses pareilles!

Par contre vous vénérez BEULIN! qui se fiche de vous paysans!!!!!!!!!!!!!

acide

a ceux qui disent que c'est comme ca qu'on ne peut rien faire c'est la libre concurrence http://www.lafranceagricole.fr/actualites/engrais-prolongement-des-mesures-antidumping-sur-l-ammonitrate-russe-fertilizers-europe-1,0,87579473.html

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires