Le frelon asiatique va être classé espèce envahissante et nuisible

S C

le frelon asiatique a été observé en France pour la première fois en 2004.(DR)

Les ministres de l’Ecologie et de l’Agriculture annoncent le classement du frelon asiatique, accusé de participer à la destruction des colonies d'abeilles, comme espèce exotique envahissante et nuisible.

D’après  l’ensemble des scientifiques et des acteurs du monde apicole, le frelon asiatique cause des dommages importants sur les populations d’abeilles et participe ainsi au phénomène d’effondrement des colonies d’abeilles observé dans les ruches depuis plusieurs années. Stéphane Le Foll et Delphine Batho ont donc décidé son classement en espèce exotique envahissante et nuisible à l’apiculture. Ils répondent ainsi aux attentes des associations d’apiculteurs qui ont formulé cette demande depuis plusieurs années.

Le classement d’une espèce comme espèce exotique envahissante et comme danger sanitaire permet l’élaboration et la mise en œuvre de programmes de lutte obligatoire au niveau national et départemental. Le frelon asiatique, suspecté d'être arrivé en France au début des années 2000 dans des cales de bateaux en provenance de Chine, s'est propagé d'abord dans le sud-ouest, puis dans de nombreux départements français. Il a été observé en France pour la première fois en 2004.

Estimant que la situation était urgente, les deux ministres ont enclenché une procédure accélérée pour que ce classement soit effectif d’ici la fin de l’année 2012. Il sera soumis à la consultation du public à compter du 11 octobre pendant 15  jours avant d’être présenté au Comité National de Protection de la Nature puis  au Comité National d’Orientation de la Politique de Santé Animale et Végétale dans les semaines qui viennent.

Sur le même sujet

Commentaires 1

permaculture

Cela fait 18 ans que les instances publiques font semblant de ne pas voir le problème et se refilent la patate chaude. A ce rythme il faudra 15 ans pour nommer un responsable et 15 ans de plus pour lancer un programme de recherche de solutions.

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires