Le lycée de Somme-Suippe présent Porte de Versailles !

Lycée professionnel Somme-Suippe

Deux étudiants et deux enseignants du lycée de Somme-Suippe on été présents les 24 et 25 Novembre au Salon de l’Etudiant Porte de Versailles à Paris afin de promouvoir le secteur des Agro-équipements.

Le salon de l’étudiant est l’un des nombreux rendez-vous réservés aux lycéens afin des les aider à élaborer leur projet d’orientation.

Dans le cadre de ce Salon Européen de l’Education, 1er Rendez-vous de la saison qui se déroulait du 24 au 27 novembre 2011, Porte de Versailles à Paris, de nombreux jeunes ont pu faire le plein d’informations grâce au panorama complet de l’offre éducative française, un évènement de la ligue de l’enseignement !

Accueillis sur la stand du Ministère de l’Agriculture, et en partenariat avec l’APRODEMA (Association PROfessionnelle de Développement de l’Enseignement du Machinisme agricole et des Agro-équipements), des professionnels, enseignants, spécialistes étaient présents pour guider, accompagner les élèves et étudiants à la recherche d’une formation, d’un stage ou d’un emploi, répondre aux questions d’orientation, et renseigner sur les métiers des Agro-équipements : des métiers d’avenir ! En effet, cette filière propose une multitude de métiers passionnants, chez les utilisateurs, distributeurs, constructeurs et importateurs, l’agriculture étant à la pointe de la technologie ! D’ailleurs le lycée de Somme-Suippe propose 5 offres d’emploi par jeune diplômé en conduite, Mécanique, Vente de Matériel Agricole, Manutention Travaux Publics, Agriculture, Environnement, Armée,... Et c’est le seul Etablissement de Champagne Ardenne, spécialisé dans le machinisme agricole, à dispenser l’ensemble des formations (professionnelles, générales et technologiques) de la 4ème au Bac Pro et de la Seconde à Bac +3.

Parallèlement, les deux étudiants volontaires du lycée de Somme-Suippe, Cédric et Ivan, assuraient l’animation d’un simulateur de conduite appartenant au constructeur Claas. Grâce à eux et à ce simulateur grandeur nature, les visiteurs pouvaient donc tester leurs capacités à la conduite d’engins agricoles.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires