Le ministre annonce le report de la loi d'avenir à "début 2014"

MB avec AFP

Le ministre annonce le report de la loi d'avenir à "début 2014"

Attendue initialement pour la rentrée de septembre, la loi sur l'avenir et la modernisation de l'agriculture sera finalement présentée « début 2014 » a indiqué mardi le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll.

Lors de la présentation du rapport de Marion Guillou, ancienne présidente de l'INRA, sur "Produire autrement" et le projet agro-écologique voulu par le ministre, M. Le Foll a fait valoir le temps nécessaire du débat et le calendrier parlementaire déjà chargé de la rentrée pour justifier ce report. « Compte tenu du débat qu'on aura (sur ces questions) on prendra plus de temps pour la loi d'avenir, d'autant qu'on aura déjà suffisamment de sujets à la rentrée. On était sur une présentation à la rentrée et un débat en fin d'année. On mise plutôt désormais sur le début 2014 » a annoncé le ministre.

La loi d'avenir pour l'agriculture, l'agroalimentaire et la forêt doit donner les grandes orientations pour la compétitivité et la performance économique et environnementale des filières concernées. Le nouveau calendrier lui permettra également d'intégrer les dispositions de la nouvelle politique agricole commune (PAC) pour la période 2014-2020, qui doit être adoptée à la fin du mois de juin par le conseil des ministres européens de l'Agriculture.

Publié par MB avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 4

Grigri

Propos de non agriculteur qui ne sait que parler

sans sous ci...

que valent les leçons de geo face au desespoir de certains agriculteurs?

geo

@moi même: le pessimisme n'a jamais permis d'aller de l'avant. Identifier en permanence les mêmes cibles n'a aucune finalité si ce n'est "râler pour râler". La loi d'avenir propose aux agriculteurs d'évoluer vers d'autres pratiques. Le système actuel a du plomb dans l'aile donc pourquoi ne pas essayer autre chose? Le monde agricole se tire une balle dans le pied quand il refuse de changer un système dont il n'est qu'un maillon sans poids.L'agriculture est un secteur qui évolue en permanence, rester figé et subir n'a jamais mené au succès.

moi meme

bonjour mrs il n'y a plus d'avenir en france pour l'elevage coop fournisseur etat et centrale d'achat font tout pour couler les eleveurs pour ma part j'arrete l'elevage en attente de jours meilleurs mais j'en doute salutations

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires