Le PCAEA, un plan de compétitivité pour l’agriculture

COGEDIS

Le PCAEA, un plan de compétitivité pour l’agriculture
La modernisation des exploitations d’élevage figure au premier rang des 4 priorités du Plan pour la compétitivité et l’adaptation des exploitations agricoles (PCAEA).

Le Plan pour la compétitivité et l’adaptation des exploitations agricoles (PCAEA) a vu le jour en mars 2015. Il est destiné à aider toutes les filières agricoles à se moderniser.

Le Plan pour la compétitivité et l’adaptation des exploitations agricoles (PCAEA) remplace le Plan de modernisation des bâtiments d’élevage (PMBE), le Plan végétal pour l’environnement (PVE) et le Plan de performance énergétique (PPE). Son objectif est d’aider les exploitants de toutes les filières agricoles  à allier performance économique, environnementale et sanitaire, tout en améliorant les conditions de travail et de sécurité des exploitants et des salariés.

Les 4 priorités du PCAEA

La modernisation des exploitations d’élevage figure au premier rang d’entre elles. L’amélioration des bâtiments d’élevage est un enjeu d’importance car il impacte directement les conditions de travail et l’autonomie alimentaire du cheptel. Il faut noter une évolution importante par rapport aux anciens dispositifs : l’éligibilité des filières volaille et porc à ces crédits. La 2e priorité concerne la filière végétale : il s’agit de la recherche de la performance économique et environnementale, par la maîtrise des intrants et la protection des ressources naturelles (érosion des sols, eau, biodiversité...). L’amélioration de la performance énergétique des exploitations agricoles constitue la 3e priorité. Enfin, l’encouragement des projets s’inscrivant dans une démarche agro-écologique, en particulier ceux conduits dans le cadre d’un Groupement d’intérêt économique et environnemental (GIEE) fonde la 4e priorité de ce plan.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire