Le plan de soutien à l'agriculture présenté mardi par Valls et Le Foll

Le plan de soutien à l'agriculture présenté mardi par Valls et Le Foll

Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll aannoncé jeudi qu'il présenterait avec le Premier ministre Manuel Valls mardiprochain le plan pour les céréaliers et les filières agricoles en difficulté.

La crise que connaissent les céréaliers "sera l'objet de la présentation d'un plan avec le Premier ministre - comme nous l'avions fait pour la crise de l'élevage l'an dernier - le mardi 4 octobre", a-t-il déclaré lors des questions au gouvernement au Sénat. La crise céréalière est due aux conditions climatiques, et "les inondations et le printemps humide ont conduit à des baisses de rendement jamais vues depuis une trentaine d'années", a rappelé M. Le Foll, répondant à une question du sénateur du Lot Jean-Claude Requier (RDSE).

Pour aider les filières en difficulté, dont les céréaliers, "on va mobiliser le budget de l'État", avait déclaré mercredi le ministre. Il avait précisé que le plan serait l'occasion de mettre en place d'un fonds de garantie qui permettra aux agriculteurs de se refinancer auprès des banques, en faisant appel à la banque publique Bpifrance et à la Société interprofessionnelle artisanale de garantie d'investissements (Siagi).  

Le plan de sauvetage de l'élevage avait permis de traiter l'an dernier 45.000 dossiers, mais les services du ministère estiment que 80.000 à 100.000 exploitations ont aujourd'hui besoin d'être refinancées, faute de trésorerie. Par ailleurs, concernant la crise du lait, le ministre a rappelé que 13.000 producteurs de lait français avaient déposé un dossier pour bénéficier d'une aide européenne, en compensation d'une diminution volontaire de leur production, dans l'espoir de faire remonter les prix. Au total plus de 52.000 agriculteurs, originaires de 27 Etats membres, se sont portés volontaires pour diminuer leur production et ont envoyé leurs dossiers à la Commission. "L'Europe va enfin stabiliser et faire baisser sa production pour réajuster le marché", a salué M. Le Foll.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 5

jeje612

encore du blabla politque de gens qui sortent de la bureaucratie, il ne faut pas avoir honte de demander conseil aux gens qui sont sur le terrain et non politiser .
encore une fois nos politiques rames mais ils sont a cote de la riviere

jeje612

encore du blabla politque de gens qui sortent de la bureaucratie, il ne faut pas avoir honte de demander conseil aux gens qui sont sur le terrain et non politiser .
encore une fois nos politiques rames mais ils sont a cote de la riviere

fairytales

benoit les banques ont des taux tres haut ...quand ils empruntent a taux negatif ( qu on leur donne de l'argent pour emprunter) non on paie finalement tres cher

benoit delage "VERGER712"

Le refinancement va surtout aider les banques, qui ont des taux très bas. L'argent du contribuable sera bien dépensé, et nous les agri, continueront à faire tourner la machine, jusqu'à épuisement.
La bio sécurité = mort des petits élevage de palmipèdes. Les grands groupes cherchent à faire produire en chine, pas besoin de français !!!

Lolo18

Mais c'est aussi et surtout les prix de vente qui ne couvrent pas nos charges.
Peut etre ne le sait il pas

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires