Le revenu agricole moyen en hausse de 7,6% en 2014

Le revenu agricole moyen en hausse de 7,6% en 2014

Le revenu moyen des exploitations agricoles 2014 a connu une hausse de 7,6% par rapport à 2013, année noire pour les agriculteurs, tiré par la production de vins et de lait, selon le ministère de l'Agriculture.

La Commission des comptes de l'agriculture de la Nation (CCAN) s'est réunie vendredi comme chaque année pour examiner la santé pécuniaire des exploitations agricoles, par spécialité et par région. Selon les comptes encore provisoires, le revenu d'activité moyen avant impôt s'est établi en moyenne à 27.200 euros par actif, avec de grandes disparités d'un secteur et d'une région à l'autre. Ce résultat reste cependant en repli de 15% par rapport à la moyenne des trois dernières années "compte-tenu des résultats, historiquement élevés, de 2011 et 2012", et de 1% par rapport à la moyenne de longue période (2000-2013), souligne le ministère.

La progression de 2014 "s'explique par la hausse de la valeur de la production de vins et de lait, et la baisse de la valeur des achats des principaux intrants", indique la fédération des Chambres d'agriculture dans un communiqué.  

Instabilité

Les résultats sont en hausse pour la viticulture (51.300 euros de revenus annuels selon un document des chambres d'agriculture), les élevages bovins lait (31.000 euros), mais aussi pour les ovins caprins et l'aviculture. Ils sont stables ou en baisse pour toutes les autres orientations. Les céréaliers en particulier ont vu leurs revenus s'effondrer à 16.400 euros annuels. L'année 2014 a en effet été marquée par une baisse des prix à la production pour la plupart des productions végétales, souligne le ministère.

Pour la fédération des Chambres d'agriculture, ces résultats marquent "l'instabilité" de tous les secteurs de l'économie agricole française d'une année à l'autre, "y compris ceux qui ont été très stables (et donc prévisibles) durant des années à savoir les productions de grandes cultures et l'élevage bovin (lait et viandes) et aussi les productions d'aviculture".

Les évolutions du résultat sont contrastées selon les régions, en lien avec les spécialisations productives de ces territoires: en baisse dans les régions à forte dominante de grandes cultures (Picardie, Haute Normandie, Ile-de-France), il connaît une hausse plus ou moins marquée dans les régions laitières ou les régions plus diversifiées (Bretagne, Pays-de-la-Loire, Franche-Comté, Lorraine, Aquitaine). Les résultats définitifs, issus du Réseau d'information comptable agricole RICA, ne seront connus qu'en décembre.

Les premières estimations des revenus 2014, donnés en décembre 2014, tablaient sur une  baisse de 5% du revenu moyen des agriculteurs. Les résultats ont donc été revus à la hausse notamment du fait de l'augmentation plus forte que prévue des prix de la viticulture mais aussi d'une moindre baisse des prix des céréales et d'un bon maintient des prix du lait. 

Source avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 17

CLOCHE215

ça sert à quoi ces calculs si toute une frange de l'agriculture descend le précipice ???

Sylvie

Faut pas oublier qu'il s'agit d'une moyenne alors bien sûr on peut très bien avoir dans notre grande majorité un revenu qui baisse et que globalement il soit supérieur à l'an passé sachant qu'il était déjà bien bas l'an passé. Mais attendons les résultats 2015 alors là ça risque d'être la vraie cata pour tous le monde...

IH966

On sait maintenant que les chiffres du revenu agricole moyen sont faussés et manipulés pour servir l'intérêt des pouvoirs publics (cf estimation de 2012 en forte hausse puis revu à la baisse après les négociations de la PAC ...)

barinne

et la retraite une semaine ministre et c'est bon

Eder

On nous aurait menti avec des prix 2014 en dessous de 400 € /l 31000 € de revenu, et ils nous rabâchent qu en dessous 400 ils ne gagnent rien, a 400 on serait à plus de 60000 euros de revenus bientôt les vignerons passeront pour des pauvres

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires