Le Salon de l’agriculture sera consacré au collectif

Lise Monteillet

Plaquette de présentation du SIA.

Le Salon international de l’agriculture se tiendra du 24 février au 4 mars, au parc des expositions porte de Versailles.

L'Aubrac à l'honneur

Pour cette nouvelle édition, c'est Haute, de race Aubrac, qui sera l'égérie du Salon. Elle appartient au Gaec Dijols, installé en Aveyron. La race Aubrac compte 200 000 vaches en France. 

Le grand rendez-vous annuel entre le monde agricole et les Français approche. Le Salon international de l’agriculture se tiendra du 24 février au 4 mars, au parc des expositions, porte de Versailles.

C’est aussi un temps fort d’échange entre les agriculteurs et les personnalités politiques. « A partir du moment où le salon va s’ouvrir, je pense que je ne vais pas le quitter jusqu’à sa fermeture et le dernier coup de balai », annonce Stéphane Travert, qui s’apprête à vivre son premier Salon en tant que ministre de l’Agriculture. Souvent interpellé au cours de cet évènement, le ministère de l’Agriculture a, cette année, souhaité installer une partie de ses équipes au sein du salon.  

« C’est un rendez-vous qui se prépare, insiste Stéphane Travert. C’est un peu comme un rendez-vous amoureux ou un rendez-vous galant. Pendant un an, nos producteurs, nos industriels se sont préparés pour que la fête soit belle ».

Pour les organisateurs, le défi est de présenter l’agriculture française telle qu’elle est, en tenant compte de sa diversité. Ce salon permet ainsi de « montrer à celles et ceux qui vivent dans le milieu urbain ce qu’est la réalité du monde agricole », indique Stéphane Travert. Il est hors de question d’aller vers « un salon hors-sol » qui devienne « une carte postale décalée de l’actualité du moment ». rappelle la directrice du salon, Valérie Le Roy.

Le Salon de l’agriculture 2018 sera consacré au collectif. Plusieurs dimensions seront abordées : le travail collectif entre les agriculteurs, mais aussi la nécessité d’échanger collectivement entre agriculteurs et consommateurs. De même, l’engagement des agriculteurs au sein des territoires sera mis à l’honneur.

Un large espace sera dédié à la digitalisation du monde agricole. Le secteur « Agri’4.0 » sera 5 fois plus développé en surface que lors de l’édition précédente. 

« On a plutôt tendance à parler d’un salon grand public, mais c’est aussi un salon professionnel », souligne Jean-Luc Poulain, président du salon. En 2017, les organisateurs ont comptabilisé plus de 30 000 visiteurs professionnels. Le village des professionnels s’agrandit cette année avec l’arrivée de nouvelles marques comme le constructeur Claas France et la société Agriest. De nombreux visiteurs internationaux sont enfin attendus, ils représentaient 14 % des visiteurs professionnels lors de l'édition précédente. 

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier