Les Chambres d’Agriculture s’ouvrent aux syndicats minoritaires et aux femmes

Les Chambres d’Agriculture s’ouvrent  aux syndicats minoritaires et aux femmes
Sur chaque liste, un candidat sur trois devra être une femme. (DR)

Le mode de scrutin aux élections des Chambres d'agriculture régionales a été modifié afin d'assurer une meilleure représentativité des syndicats minoritaires et des femmes.

Le décret prévoit :

Pour l’échelon régional :

  • Un mode de scrutin direct.
  • La présentation des candidats aux chambres régionales dans le cadre des listes départementales.
  • L’attribution dans chaque département du premier siège à la liste arrivée en tête.
  • L’attribution des sièges restant à pourvoir dans chaque département à la proportionnelle "au plus fort reste".

Pour l’échelon départemental :

Le système actuel d’attribution de la moitié des sièges à la liste arrivée en tête est maintenu mais corrigé par l’introduction de la proportionnelle "au plus fort reste" pour les sièges restants.

Un décret sera publié dans les prochains jours pour l'application de ce nouveau mode de scrutin lors des prochaines élections aux chambres d'agriculture en janvier 2013. L'une des principales modifications consiste à assurer une meilleure représentativité des syndicats minoritaires au niveau régional où les candidats seront élus au scrutin direct*. Le scrutin indirect*, en vigueur jusqu'à maintenant, amplifiait la présence de la FNSEA, syndicat majoritaire.

Autre modification : un début de mixité dans un monde essentiellement masculin. Le mode de scrutin prévoit "la mise en place d'une mixité garantissant la présence d'une femme sur trois, avant une parité intégrale pour les échéances à venir", indique le ministère de l'agriculture. Lors de la dernière session des chambres d’Agriculture, le  président Guy Vasseur avait confirmé la présence, sur toutes les  listes,  d’une femme sur trois (par  tranche de trois).

Dès sa prise de fonction, Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture, avait engagé une concertation sur la représentativité dans les chambres.  C'était une forte demande des syndicats minoritaires qui souhaitaient contrer la FNSEA, principal syndicat agricole, aujourd'hui omniprésente dans ce réseau qui accompagne les agriculteurs dans leur vie professionnelle.

A la mi-juin, le président des Chambres d'agriculture, Guy Vasseur, avait également appelé à cette meilleure représentativité, surtout au niveau régional. Aux dernières élections de 2007, la liste FNSEA-JA avait remporté 55,2% des voix, devant la Confédération paysanne 19,6%, la Coordination rurale 18,7% et le Modef 2,64%.

* Le <strong>scrutin direct</strong> est un système d'élection dans lequel les électeurs choisissent de façon directe la ou
les personnes qu'ils souhaitent voir élus

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier