Les Chambres d'agriculture veulent s’ouvrir aux syndicats minoritaires

Les différentes sensibilités syndicales doivent être mieux représentées au sein des Chambres d'agriculture, a déclaré leur président, Guy Vasseur, à l'issue d'un entretien avec le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll.

"Nous sommes sur la même longueur d'ondes  pour qu'il y ait une meilleure représentation des syndicats minoritaires" dans les chambres d'agriculture régionales, a affirmé Guy Vasseur auprès de l'AFP. Le président des Chambres d'agriculture souhaite toutefois le maintien d'une "majorité pour gouverner".

Le ministère de l'Agriculture a initié une série de concertations en vue de modifier le mode de scrutin aux élections des Chambres d'agriculture.

C'est une forte demande des syndicats minoritaires qui souhaitent ainsi contrer la FNSEA, principal syndicat agricole, aujourd'hui omniprésente dans ce réseau qui accompagne les agriculteurs dans leur vie professionnelle.

Les prochaines élections auront lieu en janvier 2013

Guy Vasseur plaide pour des modifications du scrutin au niveau régional tandis que le mode d'élection au niveau départemental ne serait pas retouché.

Aujourd'hui, le scrutin départemental est à la proportionnelle majoritaire, autrement dit la liste qui arrive en tête emporte la moitié des sièges et le reste est réparti à la proportionnelle de tous les suffrages des différentes listes.

"Là où le problème se pose", selon M. Vasseur, "c'est qu'on ré-applique le même dispositif au niveau régional", avec pour conséquence l'absence de représentants de syndicats minoritaires à ce niveau alors qu'ils sont présents au niveau départemental.

Aux dernières élections de 2007, la liste FNSEA-JA avait remporté 55,2% des voix, devant la Confédération paysanne 19,6%, la Coordination rurale 18,7% et le Modef 2,64%.

Source Afp

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires