Les Dieux des champs se dénudent pour le Téléthon

Solène Lavenu

Les Dieux des champs se dénudent pour le Téléthon
- © JA 50

Comme chaque année depuis six ans, les Jeunes Agriculteurs de la Manche ont enlevé slip ou soutien-gorge pour soutenir le Téléthon.

Infos pratiques
Prix : 5 euros minimum
Lieux de vente :
Bureau des JA 50 à la Chambre d'agriculture de Saint-Lô
Coordination téléthon Manche, 109 rue de Poterie, 50700 Valognes
FEM d'Images, 6 Avenue Eisenhower, 50290 Bréhal
FEM d'Images,11 place du général de Gaulle, 50 250 La Haye du Puit
La Gazette de la Manche, 45 avenue du Maréchal Leclerc, 50600 Saint-Hilaire-du-Harcouët
Commandez par Internet en envoyant un mail à ja50@ja50.fr

Soutenir des causes, c'est la raison même du syndicalisme. Le Téléthon nous concerne particulièrement puisque nous, Jeunes Agriculteurs, nous sommes tous parents ou futurs parents », explique Jean-François Dorenlor, agriculteur en vaches laitières depuis 2008, et vice-président des Jeunes Agriculteurs 50. Ils ont donc toujours soutenu l'événement caritatif organisé depuis 1987 par l'association française contre les myopathies (AFM). « Avant, nous vendions des légumes et nous reversions l'intégralité de la recette au Téléthon. Mais nous ne récoltions qu'environ 1 000 euros chaque année. Nous nous sommes dit que nous pouvions faire mieux ! » Les Jeunes Agriculteurs de la Manche n'ont donc pas hésité à retrousser leurs manches ou plutôt à baisser leur culotte. « Après la sortie du calendrier des Dieux du stade, nous avons eu l'idée de faire celui des Dieux des champs ! Les photos sont "soft", nous voulons, avant tout, mettre notre métier à l'honneur !» Et si les mannequins, femmes et hommes, étaient difficiles à trouver la première année, « ce n'est plus un problème aujourd'hui ». Chaque année, 12 agriculteurs revêtent donc la tenue d'Adam. C'est devenu « un évènement incontournable du syndicat ! » Les prises de vue, réalisées bénévolement par Linda Lesauvage, se déroulent sur une journée, souvent en début d'été, et les crises de fous rires sont toujours au rendez-vous. Mannequin une année, Jean-François organise désormais les mises en scène, les mannequins eux, choisissent la pose. Romain Unvoy était l'un d'entre eux. « Je l'avais déjà fait il y a quelques années, et j'ai eu un petit garçon alors je voulais vraiment refaire une pose avec lui pour montrer cette transmission, ce renouvellement des générations propre à notre métier.» Lubin, 13 mois était donc le plus jeune mannequin au milieu d'Alexis, Emilie, Laetitia, Fabrice, Arnaud... Chaque photo porte un message et la recette marche ! Les 2 000 exemplaires se vendent bien. Depuis six ans, la recette récoltée s'élève à plus de 48 000 euros. « Nous avons réussi à fidéliser des clients. Et à peine en vente, on nous le demande déjà ! »

Source l'Agriculteur Normand

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 1

gib

Quand on vous dit qu'on va finir à poil dans ce métier !!!
Allez ! C'est pour une belle cause , bravo aux courageux (ses) qui ont mouillé le maillot ( si j'ose dire) pour ce calendrier

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires