Les drones en agriculture

ICOOPA 22 29 35 56

Les drones en agriculture

Réservés dans un premier temps aux activités militaires, les drones ont été récemment plébiscités avec le survol des centrales nucléaires.

En 2012, les constructeurs français de drones civiles ont réalisé un chiffre d’affaire de 62 millions d’euros, ils prévoient pour 2015 approcher les 300 millions d’euros. 

Le prix d’un engin est très variable s’agissant d’un « jouet » ou d’un outil professionnel, car dès aujourd’hui des applications professionnelles sont effectives notamment en agriculture. 

En effet à partir de photos aériennes du couvert végétal (plus précises que les photos satellites), il est possible de faire un état des lieux des cultures en sortie d’hiver, de déterminer la dose d’azote à apporter, faire un état du salissement des parcelles, localiser un désherbage de rattrapage, mesurer le murissement des fruits, optimiser les quantités d’eau, d’engrais à apporter,…. 

En permettant un diagnostic agronomique précis, la vue aérienne sera riche d’enseignements, certaines applications sont en cours d’expérimentation, d’autres verront le jour selon les thèmes à aborder et en particulier en cas de calamités agricoles.

ICOOPA - Philippe THEARD

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires