Les éleveurs à la rencontre des Parisiens dimanche prochain

S C

Les éleveurs à la rencontre des Parisiens dimanche prochain

Les éleveurs de la Fnsea et les JA organisent ce dimanche 23 juin à Paris une grande manifestation pour faire part de leurs revendications et parler de la réalité de leur métier aux citadins.

9 à 10.000 producteurs et 700 animaux, venus de toutes les régions de France, manifestent  ce dimanche à Paris pour la reconnaissance de leur métier sous le slogan : « Élevage français, cause nationale ».

L’objectif de ce grand rassemblement est triple : lancer un cri d’alarme en faveur de l’élevage français, faire part des revendications de la filière,  mais aussi inciter le citoyen à acheter de la viande française « à son juste prix ». « Dimanche nous allons rappeler que l’élevage est un atout considérable pour la France en terme d’emploi, de souveraineté alimentaire, d’occupation des territoires, de balance du commerce extérieure,de maintien des paysages...», explique Xavier Beulin, président de la Fnsea.

Un élevage français, aujourd’hui fragilisé, selon la Fnsea et les JA, par la hausse du prix des aliments, la «surenchère réglementaire et fiscale», notamment en ce qui concerne les normes environnementales et le manque de «pugnacité du gouvernement» pour défendre cette filière. Des revendications que les syndicats porteront à Paris dimanche matin dans un discours qui sera prononcé par les présidents des associations sur le parvis de la gare Montparnasse, à l'adresse du gouvernement.

Les éleveurs et leurs animaux se rendront ensuite au «village agricole» sur l’esplanade des Invalides pour aller à la rencontre des Parisiens. Au programme : découverte des animaux, tonte des moutons, défilés d’animaux, dégustation gratuite de produits du terroir.... « Nous voulons aussi interpeller le citoyen dans le rôle qu’il joue pour une juste rémunération des éleveurs » explique François Thabuis,président des JA. «On ne peut pas vouloir des paysages diversifiés et des prix compressés»,  conclut-il.

Au programme :

programme

 

Sur le même sujet

Commentaires 9

laitier35

opération de com-com n'on pas à l'intention des consomateurs, mais des agriculteurs
"c'est moi qui le dit, c'est moi kiki"

scipion

arreter de ce dechirer entre cerealiers et eleveurs!!!!!!!

barbelle14

je m'étonne de voir ces com,il est trés facile de rentrer dans les coops,les syndicats ou autres organismes ,facile mais prend du temps bien sur plus facile encore de critiquer et insulter derriere son clavier.
il y a quelques années quand le lait été bien payé on vous entendait moins dans vos exploitations occupés que vous étiez à monter vos cathédrales 30% trop grande pour votre troupeau,vous avez balançé pendant la grève du lait l'équivalent de cotisation qui aurait pu vous offrir une bonne défense syndicale.
aujourd'hui il vous reste l'APLI pour pleurer mais malgré tout je vous plaind

AVI51

C'est bizarre vos commentaires, ils sont totalemenet inverse à ce que j'entends de certains céréaliers qui pensent que la FNSEA ne pense qu'aux éleveurs , qu'elle est à l'origine du "rééquilibrage" en 2010, etc...
Cela me fait dire que si les extrémistes de tout poil pensent que la fnsea est contre eux; alors c'est que son action est relativement équilibrée et avec cette manif elle essaie de montrer que l'intéret de tous est d'avoir les 2 maillons (céréaliers et éleveurs) en bonne santé, ce n'est pas avec des céréaliers en mauvaise santé que les éleveurs se porteront mieux et vice-versa.
Malheureusement je ne suis pas sur de vous avoir convaincu, il est sur qu'il est plus confortable d'accuser les autres que de se réunir tous ensemble et de trouver des solutions ...

amidon86

KIKI60, il semblerai que tu ne soit pas informé,
il sont nombreux les paysans qui chouchoutent leurs animaux sur la paille , et les nourrissent avec leurs céréales et le meilleur foin possible

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier