Les formations labellisées Ecophyto par VIVEA, une opportunité pour renouveler son Certiphyto

. VIVEA

Les formations labellisées Ecophyto par VIVEA, une opportunité pour renouveler son Certiphyto

Réduire l'utilisation, les risques et les impacts des produits phytosanitaires est un enjeu de société.

Le plan Ecophyto et les formations préparatoires au Certiphyto ont permis à de nombreux agriculteurs de prendre conscience de la nécessité économique, sociale et environnementale, de limiter leur usage de produits phytosanitaires. Soucieux de protéger leurs plantes tout en préservant leur santé et en sécurisant les autres, ils trouvent notamment en se formant, des solutions afin de modifier progressivement leurs pratiques. Alors que les premiers Certiphyto vont devoir être renouvelés en 2020, Philippe VINÇON Directeur Général de l’Enseignement et de la Recherche du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation et Marianne DUTOIT, Présidente de VIVEA, ont présenté le 26 février 2018 au Salon de l’agriculture, la nouvelle disposition qui permettra aux agricultrices et aux agriculteurs de faire valoir leur participation à des actions de formation répondant aux objectifs du plan Ecophyto. 

Le premier bilan est positif, depuis 2010, plus de 350 000 agriculteurs ont obtenu leur Certiphyto. Pour concourir à la réussite de ce dispositif, des moyens importants ont été mobilisés : 49 millions d’euros par VIVEA et 17 millions d’euros par les crédits issus de la redevance pour pollutions diffuses et du FEADER.

Depuis le 1er octobre 2016, le dispositif rénové est déployé. La rénovation a porté sur sa simplification pour l’usager.

Dès 2020, 50 000 chefs d’exploitation agricole vont devoir renouveler leur Certiphyto. Néanmoins, depuis 2010, nombreux sont celles et ceux à avoir poursuivi la dynamique en suivant d’autres formations qui concourent à réduire l'utilisation, les risques et les impacts des produits phytosanitaires. En effet, depuis 3 ans, plus d’un stagiaire sur trois, financé par VIVEA, a suivi une formation sur la multiperformance ou l’agroécologie. La profession agricole s’est donc mobilisée pour que leur investissement en formation puisse être valorisé et pris en compte.

Ainsi, une disposition spécifique aux exploitants en entreprise non soumise à agrément, a été inscrite dans le plan Ecophyto, ce qui a permis à VIVEA de concevoir, en collaboration avec le Ministère de l’agriculture, un cahier des charges intitulé « Formations labellisées Ecophyto ». Le suivi de ces formations par les agriculteurs dans les 3 années précédant le renouvellement de leur certificat, complémenté d’un module court à distance, permettra le renouvellement du Certiphyto.

Marianne Dutoit, présidente de VIVEA : " À côté du mode de renouvellement classique qui consiste à participer à une formation d’une journée, la Profession agricole a souhaité que les agriculteurs qui ont suivi des formations labellisées Ecophyto par VIVEA, puissent faire valoir les compétences qu’ils ont acquises pour réduire l'utilisation, les risques et les impacts des produits phytosanitaires. Toujours volontaires pour avancer dans des trajectoires de progrès et ainsi tenir compte des attentes de plus en plus fortes de la société, les chefs d’exploitation agricole sauront, j'en suis convaincue, se saisir de cette opportunité, telle qu'inscrite dans le "Contrat de solutions" dans lequel VIVEA s'est engagé aux côtés d'une trentaine d'organisations agricoles et de recherche "

 

 

 

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 1

casse motte

Le premier bilan est positif, depuis 2010, plus de 350 000 agriculteurs ont obtenu leur Certiphyto.
MDR FORCEMENT C EST OBLIGATOIRE



Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires