Les JA et la réforme de la PAC : Des pistes fortes de sens pour l'Aveyron»

Didier BOUVILLE

Les JA et la réforme de la PAC : Des pistes fortes de sens pour l'Aveyron»

Joël Clergue, vice-président national des Jeunes Agriculteurs, producteur bovins lait et viande à Lax-Baraqueville, donne son point de vue concernant la réforme de la PAC dont les grandes lignes ont été présentées récemment par Dacian Ciolos, commissaire européen chargé de l'Agriculture et du Développement rural.

- Votre réaction sur la communication de Dacian Ciolos ?

«La Commission européenne a présenté les grandes lignes de la future PAC. Elle a déjà une autre «teinte» que celle à laquelle nous avait habitués l'ancienne commissaire.Elle est plus proche des agriculteurs mais en synergie avec les attentes de la société. Par rapport au projet porté par les JA sur la PAC 2013, on note des avancées sur le maintien d'une production européenne forte et viable pour les agriculteurs, l'affichage clair de l'installation comme une priorité, la reconnaissance du rôle des agriculteurs sur les territoires, le soutien réaffirmé aux zones d'handicap et le souci de favoriser les synergies entre filières (protéines par exemple). La Commission propose également une nouvelle architecture des soutiens à l'agriculture dans l'objectif d'un rééquilibrage et d'un meilleur ciblage sur les actifs. Ces premières pistes sont fortes de sens pour notre département. Elles posent l'agriculture comme moteur essentiel de l'économie rurale.Rappelons qu'en Aveyron, 1 agriculteur, c'est 10 emplois induits !

- Vous étiez réunis en conseil d'administration national ce mardi, quel est le ressenti des JA ?

Malgré ces premières pistes positives, de nombreux points restent à préciser. Notamment sur les mesures de gestion de marché. C'est pour cela que les JA restent vigilants sur cette première ébauche qui reste, selon nous, pleine d'intentions à concrétiser. Nous allons rester mobilisés et nous ne manquerons pas d'abonder ce projet PAC afin de proposer aux décideurs des outils et leviers concrets pour sa mise en oeuvre. Les discussions doivent aboutir à des propositions législatives courant l'été 2011. Avec peut-être les premières annonces lors de notre congrès à Rodez en juin prochain !».

Source La Volonté Paysanne

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires