Les JA se mettent "à poil" devant Stéphane Le Foll

ASL

Les JA se mettent "à poil" devant Stéphane Le Foll

A l'occasion de l'Assemblée Générale de la Fédération Nationale Bovine (FNB) qui se tient mercredi et jeudi à Bourg-en-Bresse, les Jeunes Agriculteurs ont marqué l'anniversaire du ministre de l'Agriculture, Stéphane le Foll, en lui offrant un "mille-feuille administratif" et un réveil pour "réveiller le gouvernement" sur la crise que traverse la filière bovine.

Cet anniversaire restera mémorable pour le ministre de l'agriculture ! Stéphane Le Foll qui fêtait ses 56 ans ce mercredi a été accueilli par les Jeunes agriculteurs qui lui ont offert un petit réveil. Objectif : symboliser le besoin des agriculteurs d'un "réveil" du gouvernement "parce que les agriculteurs ne pourront pas se permettre de tenir comme ça", a déclaré sur l'estrade l'un des représentants des JA au ministre, venu à l'ouverture de l'assemblée générale annuelle de la Fédération Nationale Bovine. "C'est encore un mille-feuille administratif de plus qui nous embête sur nos exploitations pour nos installations", a expliqué le jeune militant en offrant un gâteau d'anniversaire au ministre. "En général je suis assez gourmand et d'habitude je ne laisse pas de miettes", a répondu M. Le Foll en remerciant qu'on ait pensé à son anniversaire.

Strip-tease

"Aujourd'hui on a besoin de prix rémunérateurs, parce qu'autrement on est sur la paille et on peut se sentir parfois déshabillé", a ajouté le jeune agriculteur, aussitôt suivi par ses camarades qui se sont mis en caleçon provoquant l'hilarité de la salle. Une façon de symboliser que les agriculteurs se retrouvent "à poil" face aux prix bas, les contraintes administratives et les charges.

Devant les quelque 300 participants, M. Le Foll s'est voulu rassurant en rappelant les différentes mesures d'aide gouvernementale à la filière bovine. En clôture de cette inauguration, un autre participant des JA a remis symboliquement une pelle au ministre pour, a-t-il dit, désigner le "trou qu'on fait dans la trésorerie de nos exploitations" et déplorer "la mort de l'économie rurale".

 

Source Avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 18

pompom

heureusement que le ridicule ne tue pas. On n est vraiment pas riche en représentants. Comment voulez vous que le gouvernement nous prennent au sérieux.

Gaufrette

Les bébés fd aussi soumis que leur pere!!!!

titi

une vraie cour de recreation et en plus ca fait marrer tous le monde

paf

depuis le temps que je dis qu'on est défendu par des clowns. cette fois personne ne me dira que j'exagère. avec des sujets pareils pour défendre nos intérêts les industriels et les politiques peuvent dormir sur leurs deux oreilles.

jeff

en plus ils rigolent de leurs conneries.

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier