Les prix agricoles mondiaux au plus bas, selon la FAO

Les prix agricoles mondiaux au plus bas, selon la FAO

Les prix agricoles mondiaux ont enregistré en août leur plus forte baisse en sept ans et atteint pour certains leur plus bas niveau principalement en raison de l'abondance de l'offre et d'une moindre demande chinoise.

Cette baisse concerne les principales denrées comme le lait, les huiles végétales, le sucre ou les céréales qui ont perdu 15% en un an, précise l'Organisation des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation (FAO) dans son Indice mensuel des prix alimentaires.

L'indice calculé sur un panier de denrées de base accuse une perte de 5,2% en un mois, à 155,7 points. "Le plus spectaculaire est cette chute drastique des prix en août" confirme Abdolreza Abassian, économiste en chef de la FAO. "L'offre excédant la demande va continuer de peser sur les prix" prédit-il.

Les prix des produits laitiers perdent 9%

Les céréales à elles seules accusent une baisse de 7% par rapport à juillet et les huiles végétales de 8,6% sur la même période, ces deux catégories de produits atteignant ainsi leur plus bas niveau depuis mars 2009.

Les perspectives de récoltes mondiales établies par la FAO se chiffrent à 2,54 milliards de tonnes soit 13,8 millions de t supplémentaires par rapport à 2014 - déjà une année d'abondance.

Les produits laitiers comme les poudres de lait, les fromages, le beurre se sont effondrés de 9%, principalement sous l'effet du ralentissement de la demande chinoise sur les marchés internationaux.

Enfin le sucre a perdu 10% de son prix en un mois en raison d'une nouvelle dépréciation du real brésilien (le marché directeur) par rapport au dollar mais aussi des estimations de production en Inde, qui devient le deuxième producteur mondiale et sera exportateur net en 2016.

Source AFP/FAO

Sur le même sujet

Commentaires 6

bon sens 77

Les féveroles fourragères sont achetées 160€/tonne alors qu'a la moisson elles valaient 200€/tonne. le Blé est à 139€/tonne en Juillet il est monté à 185€/tonne ...
En attendant toujours plus de normes de contraintes administratives fiscales sociales ... ET un avenir qui s'obscurcit sans avoir un ministre de l'agriculture compétent et capable de prendre les dossiers à bras le corps un gouvernement roi des annonces et de l'inaction A quand la semaine citoyenne des politiques de gauche comme de droite qui seront en immersion dans la vrai vie pendant un mois ou bien même qu'une semaine dans nos fermes nos entreprises !!!
Mais comme aurait dit martin luther King :"I have a dream..."

CLOCHE215

objectif atteint pour les spéculateurs planétaires!!!

fairytales

ah bon c'est le plus bas .... il y a pas si longtemps c'etait 100euros , il y a encore de la marge à la baisse , ne pas s'inquieter les beaucerons ont mis une toute petite partie de leur enorme epargne dans du stockage , un vendeur de bloc beton m'a dit ne jamais en avoir autant vendu en beauce 6 fois son CA habituel ...
comment prendre le probleme aujourd'hui il y a trop d'offres par rapport à la demande mais pourtant 3 milliards dhumains ne mangent pas a leur faim .... etrange comme situation , ils ne sont pas solvable mais bon on ne va peut etre pas laisser crever ces gens il y a assez de millionaire en france et dans le monde pour payer
en totu cas c resultats confirment que l'agriculture conventionnel on peut s'en passer , ma foi refaisons de l'AB prenons des grosses variations de rendements produisons moins et prenons les tres bon prix qui vont avec sans nous exposer aux pesticides

rappelons nous que le foll s'est empressé de faire une reforme quand les prix etaient au plus haut aujourd'hui les cerealiers de zones intermeidaires le prennent violemment en pleine gu...e

beclo

mon émission préférée : Faut pas rêver !

szut

avec des( si on avait su)on aurait joué les bons résultats au loto

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier