Les Tr’acteurs en scène

P. Floric / Afap

Les Tr’acteurs en scène
Les Tr’acteurs en pleine répétition de leur pièce de théâtre.

Forts de plus de huit années d’expériences, les comédiens-amateurs “les Tr’acteurs” innovent. Dernier projet : une pièce de théâtre.

Ils sont une douzaine d’agriculteurs à se retrouver régulièrement pour jouer au théâtre. Le temps d’une répétition, ils se lâchent. Ils délaissent leur exploitation et tâchent de trouver les bons mots, la bonne intonation, celle qui va faire rire, mais aussi réagir. “En fait, la plupart du temps, on improvise”, explique Marie Serre, une des membres de la troupe. “On écrit des petites saynètes sur notre quotidien d’agriculteur.” Ainsi, après toutes ces années, une dizaine de thèmes ont été abordés, dont le célibat, le voisinage, les stages d’installation, l’intercommunalité, l’environnement, les vacances, le patriarche, etc. “On a pris l’habitude de donner près de 15 représentations par an !”, fait remarquer Annick Bouscarat, conseillère-animatrice de la Chambre d’agriculture et animatrice du GVA Mauriac-Pleaux-Salers. Avec le temps, leur réputation a grandi et nombreux sont ceux devenus des fans fidèles des Tr’acteurs. Selon eux, une des forces de leur compagnie serait l’authenticité, mais surtout l’interactivité avec le public. “On s’amuse et on invite les gens à monter sur scène”, explique André Veyssière. Effectivement, jusqu’ici, les Tr’acteurs jouaient du théâtre forum, c’est-à-dire qu’ils préparaient des canevas de courtes pièces, enrichies le jour du spectacle des interventions du public. “Lors d’une représentation, je suis montée sur les planches avec eux et j’ai eu envie d’y rester”, témoigne Patricia Masson, dernière recrue de la troupe.

Aller plus loin

“C’est un groupe qui a envie d’avancer, d’aller plus loin et de créer toujours quelque chose de nouveau - de faire ensemble - et ça c’est beau, car ce n’est pas partout comme cela”, clame fièrement Philippe Coudert, leur professeur de théâtre. Alors, pour leur faire plaisir et pour pimenter un peu le quotidien, leur coach, comme ils l’appellent, les entraîne dans une nouvelle aventure. “C’est un travail un peu différent, qui va remettre en cause pas mal de choses qu’ils ont apprises.” Ce nouveau challenge, c’est l’élaboration d’une pièce de théâtre. La nouvelle résume le scénario : “Une intrigue policière, liée au milieu rural” ? Un sourire en coin, elle ajoute “… légèrement absurde.” Mais il ne faut pas en dire plus. Le suspense doit rester total jusqu’à la première : “On doit être prêt pour le mois d’octobre à Saint-Paul-des- Landes.” 

Plus d'infos à lire cette semaine dans L'Union du Cantal.

Droits de reproduction et de diffusion réservés.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires