Les USA vont réformer leur politique de subventions agricoles

Les USA vont réformer leur politique de subventions agricoles

La politique de subventions versées aux agriculteurs américains va être revue avec, notamment, une baisse des aides directes, compensée par un renforcement des assurances, selon un projet de réforme dévoilé lundi au Congrès des Etats-Unis, et qui pourrait être adopté dans les prochaines semaines.

La sénatrice démocrate Debbie Stabenow a annoncé lundi que les négociateurs républicains et démocrates avaient trouvé un compromis, après des mois de négociations, sur une refonte des aides agricoles pour les cinq prochaines années.  La Chambre votera mercredi sur le texte et le Sénat pourrait l'examiner dès la semaine. Les dirigeants républicains de la Chambre ont apporté leur soutien au texte.

Créé en 1996, le programme d'aide directe assurait aux agriculteurs un revenu calculé en fonction de la surface et de la production historique, indépendamment de la production réelle. La mesure visait notamment à assurer un lissage des revenus des exploitants mais le programme, d'un coût d'environ 5 milliards de dollars en 2012, s'est transformé selon ses détracteurs en une rente injustifiée par la situation économique des agriculteurs. Même quand les cours étaient élevés, les subventions étaient versées.

Renforcer les assurances

Entre 2003 et 2011, selon un rapport d'audit gouvernemental du Government Accountability Office, près d'un quart des subventions ont été versées à des exploitants qui ne cultivaient pas la culture pour laquelle la subvention avait été calculée. Un petit pourcentage d'exploitations (0,15%) ont reçu des subventions de 2007 à 2011 alors qu'elles n'ont rien cultivé, selon le même rapport publié en juillet 2012.

En échange, les parlementaires prévoient de renforcer le système d'assurance fédérale protégeant les agriculteurs contre les catastrophes naturelles et événements climatiques.

Les subventions à l'agriculture américaine s'élevaient à près de 15 milliards de dollars en 2012, selon l'Environmental Working Group (EWG).

Les aides alimentaires revues à la baisse

Un programme de bons alimentaires qui profite actuellement  à  47,7 millions de personnes à bas revenus ("Food stamps") serait revu légèrement à la baisse dans le cadre de cette réforme, avec une économie d'environ 9 milliards de dollars sur dix ans, selon le New York Times, alors que les dépenses étaient d'environ 83 milliards en 2013.

Ces allocations, pilier de l’État providence américain, constituaient l'un des principaux points de blocage entre démocrates et républicains. Ces derniers estiment que le programme est marqué par la fraude et encourage l'assistanat.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 1

2469

ça va moins être la fête des gros trateurs alors ??

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires