Levée d'interdiction pour les huîtres du bassin d'Arcachon

La préfecture de la Gironde a donné son feu vert à la commercialisation et à la consommation des huîtres du bassin d'Arcachon, après un mois d'interdiction en raison d'un taux de toxines supérieur au seuil de sécurité.

   Patrick Stéfanini, préfet de la Gironde, a levé "l'interdiction de la pêche, du ramassage, du transport, du stockage, de la purification, de l'expédition, de la distribution et de la commercialisation en vue de la consommation, des huîtres du Bassin d'Arcachon", indique la préfecture dans un communiqué.

  "Les huîtres peuvent donc être à nouveau consommées sur l'ensemble du Bassin d'Arcachon", les résultats des analyses effectuées par le réseau de surveillance de l'Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer (LFREMER) laissant "apparaître une situation sanitaire conforme à la réglementation", poursuit le communiqué.

  La consommation des huîtres était interdite depuis le 12 avril, à la suite de premiers résultats révélant la présence de dinophysis, une micro-algue toxique. Vendredi dernier, des analyses avaient déjà révélé une présence de toxines inférieure au seuil de sécurité, des résultats confirmés cette semaine par de nouveaux tests.

  En revanche, le ramassage et la consommation des moules restent interdites sur l'ensemble du bassin. De même, le ramassage et la consommation des coques et des palourdes restent interdites au sud de la ligne reliant la jetée Belisaire (commune de Lège Cap Ferret) et la jetée de la Chapelle (commune d'Arcachon). Ils sont en revanche autorisés à l'intérieur du Bassin.

  Cette interdiction reste valable tant que deux résultats consécutifs d'analyse de l'Ifremer, attestant du retour à la normale de leur qualité sanitaire, n'auront pas été constatés, indique la préfecture.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier