Light ou sucrés, les sodas seront taxés

Light ou sucrés, les sodas seront taxés

Sous la pression des députés, le gouvernement a finalement décidé l'instauration d'une taxe sur les sodas sucrés mais aussi sur les boissons avec édulcorants.

Les députés, qui concluront mardi la discussion par un vote global, ont approuvé la création d'une taxe sur les sodas, de deux centimes par cannette et d'un rendement de 240 millions d'euros (le double par rapport au projet initial), et instauré une autre taxe sur les boissons contenant des édulcorants de synthèse, qui devrait rapporter 40 millions d'euros.

Ces mesures serviront à renflouer l'assurance maladie et à financer dans l'agriculture une réduction d'environ un euro de charges sociales pour un Smic horaire. Cette dernière mesure sera débattue en novembre dans le cadre du volet dépenses du Budget.

Les modalités de cette nouvelle taxe sur les boissons à sucre ajouté, annoncée fin août par le Premier ministre, ont constitué durant le débat une pomme de discorde entre les députés et le gouvernement pour la taxation, ou non, des boissons «light»

Finalement, gouvernement et majorité se sont mis d'accord sur la création de deux taxes différentes.

Sur le même sujet

Commentaires 1

Cavalo

Comment renflouer les caisses de la sécurité sociale

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier