Logistique : La France malade de son fret

Gabriel Omnès

Les multiples plans de relance du fret initiés par la SNCF et les beaux discours politiques n'y changent rien : le fret ferroviaire est sur une voie de garage en France. Le Conseil général de l'environnement et du développement durable a publié en septembre un état des lieux alarmant accompagné de recommandations pour tenter de remettre sur les rails ce mode « Grenelle compatible ».
« Parent pauvre du ferroviaire » avec « un réseau mal adapté à ses spécificités », pénalisé par le manque de transparence sur les flux, le fret est dans une situation très délicate. À tel point que pour les auteurs, il serait dangereux de vouloir atteindre à tout prix les objectifs du Grenelle dans les délais prévus. « En France, ce serait un très beau succès, à l'horizon 2020, partant des 12,5 % de 2006, de voir la part du fer et du fluvial renouer avec la croissance et atteindre, non pas l'ambition des 25 % du Grenelle, mais quelque 16 à 17 % », insiste le rapport. Autre inquiétude, selon un sondage bp2r, les transporteurs prédisent une importante augmentation des tarifs d'ici à la fin de l'année, avec une probable pénurie de véhicules.

Le fret ferroviaire est sur une voie de garage en France… (DR)

Le fret ferroviaire est sur une voie de garage en France… (DR)

Source Réussir Grandes Cultures Novembre 2010

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires