Loire-Atlantique - Démarrage des ensilages

Catherine Perrot

Loire-Atlantique - Démarrage des ensilages
20170817_ensilage.jpg - ©

Le maïs est en avance. Les premiers chantiers ont eu lieu cette semaine, avec des fortunes diverses.

Aux alentours du 15 août, quelques chantiers de maïs plutôt médiocres (sans épis !) ont été réalisés par la Cuma de Saint-Philbert de Grand-Lieu et la Cuma  de Sainte-Pazanne, sur des terres très séchantes.
Du côté de Saint-Père en Retz, les premiers chantiers sont très moyens, avec des rendements inférieurs d’au moins un tiers à ceux de l’an dernier. La sécheresse et les dégâts de sangliers ont nui aux maïs.  
Au nord du département, un premier chantier a eu lieu à Jans le 16 août, récolté par l’entreprise Provost-Lairie de Marsac-sur-Don. Le rendement  est très correct, à environ 14 ou 15 tonnes MS/ha.
A Saint-Lumine de Clisson (notre photo), Paul Durand, éleveur laitier, fait partie de ceux qui ont eu de la chance au grand tirage au sort de la météo 2017. En ce 17 août, sous un crachin nantais, l’ensileuse de la Cuma L’Espérance de Saint-Hilaire de Clisson a récolté ses 10 hectares de maïs, parfaitement au bon stade. Il estime son rendement à environ 12 ou 13 t de MS/ha.
Si les chantiers d’ensilage ont été assez peu nombreux cette semaine, il y a fort à parier que la saison démarrera réellement la semaine prochaine. Avec probablement la même variabilité que celle observée lors de ces premiers tours de chauffe des machines.

Source Agri44

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier