Loire-Atlantique Journée des femmes du 21 mars : il reste des places !

Catherine Perrot

Loire-Atlantique Journée des femmes du 21 mars  : il reste des places !
20170309_femmes.jpg - ©

La prochaine journée départementale des femmes se tient le 21 mars à Nantes. A cette occasion, rencontre avec quatre agricultrices, qui relancent un groupe femmes sur la région de Châteaubriant.

Elles se nomment Anne-Françoise, Catherine, Fabienne, Nathalie. Elles sont souvent rejointes par Annie, Chantal et quelques autres.... Sans oublier Céline, la manager territoriale de l’antenne de la chambre d’agriculture de Châteaubriant, qui les accompagne avec dynamisme et bienveillance.
Depuis quelques mois, ces femmes passent pas mal de temps ensemble, à faire des formations et des rencontres, à Châteaubriant, ou ailleurs. Elles commencent à constituer un « groupe femmes », qui aimerait bien grandir un peu. « On a parlé de nos projets sur le stand de la chambre, à la dernière foire de Béré, on a eu beaucoup de contacts…  Mais rien de concret depuis ». Et finalement, elles ne s’en trouvent pas si mal : « On est peu, mais on est bien », assure Anne-Françoise en souriant.
Partager ce qui pèse
Même si elles affichent toutes bonne figure et sourire, ces agricultrices en ont parfois « ras le bol » :  de la crise économique de l’élevage,  du travail administratif pesant, redondant, voire absurde, de l’absence de considération qu’elles sont des chefs d’exploitation comme les autres,  des attaques de certains qui les traitent de pollueurs ou de bourreaux.  « C’est injuste », «  c’est difficile », « j’ai eu honte de mon métier », «  ils ne se rendent pas compte », « ils nous jugent », «  c’est révoltant ».
Se donner du courage ensemble
Pour résister à ces stress, elles ont chacune leurs trucs. Elles en parleront à l'occasion de la prochaine journée femmes  autour de la santé au travail.  Ces « trucs » les font sortir de leur milieu, « s’aérer », « se vider la tête », « décompresser », « se ressourcer », « prendre un moment à soi », « se fatiguer avec une bonne fatigue ».
Toutes reconnaissent aussi que les rencontres du groupe femmes, où certes, on se forme, mais où l’on rit beaucoup, sont aussi des « bouffées d’oxygène ».  Et  c’est d’ailleurs  ainsi qu’elles voient la journée femme du 21 mars prochain : « Le programme nous donne envie ! » « Il y aura des saynètes, ça va être drôle ». «  Ca va refléter ce que l’on vit, et nous donner du courage ensemble ».
Pour s'inscrire
L'inscription est obligatoire, elle peut se faire en ligne, en suivant ce lien ou auprès de Solenne Gicquel au 02 53 46 60 01.
Quelques inscriptions peuvent encore être prises ! Le tarif est de 15 € par personne, repas inclus.

Source Agri44

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires