Loire : La «Conf» interpelle l'État sur le prix du lait

Près de 200 personnes ont manifesté samedi dans les rues de Saint-Étienne, à l'appel de la Confédération paysanne, pour protester contre le prix du lait.

Les manifestants, parmi lesquels figuraient une dizaine d'élus, ont effectué une marche silencieuse de plusieurs kilomètres dans les rues de la ville, « symbole de la disparition programmée de la filière laitière », avant de s'immobiliser devant la préfecture.

Dénonçant les « accords iniques signés le 3 juin » par les autres syndicats agricoles sur le prix du lait, la Confédération paysanne a invité les consommateurs à se joindre aux trois caravanes qui, à partir de lundi, vont sillonner la France au départ de la Haute-Loire, de la Manche et du Finistère, pour rejoindre Strasbourg le 13 juillet, la veille du premier jour de session du Parlement européen. Les participants y rejoindront une manifestation de paysans de toute l'Europe.


Parachute doré à la MSA ?

La Confédération paysanne a par ailleurs annoncé qu'elle s'inviterait lundi, à Saint-Étienne, au conseil d'administration de la Mutualité sociale agricole (MSA) Loire-Drôme-Ardèche, « qui doit valider les conditions de départ de son directeur, avec une indemnité de 400.000 euros ».

« Nos cotisations sont faites pour entretenir la solidarité entre les paysans et non pour payer des parachutes dorés (...). Dans le contexte économique actuel, est-il décent d'accepter de telles situations? », s'interroge la CFDT, dans un communiqué.

Source d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier