Loup : Un tir de prélèvement ordonné dans le Var

d'après AFP

Le Préfet du Var a pris un arrêté le 3 septembre dernier « ordonnant la réalisation d'un tir de prélèvement en vue de la protection contre la prédation du loup des troupeaux domestiques sur le camp militaire de Canjuers » au nord de Draguignan.

Les parties du territoire concernées se situent sur les communes d'Aiguines, Comps-sur-Artuby, Seillans où « les attaques (contre) les troupeaux domestiques sont nombreuses et récurrentes depuis l'été 2008 ». 83 attaques entraînant la mort ou la blessure de 222 animaux ont eu lieu en 2009, 100 en 2010 (363 animaux morts ou blessés), et 67 (187 victimes) entre le 1er janvier et le 28 juillet 2011.

« Ce tir de prélèvement peut avoir lieu de jour comme de nuit » jusqu'au 3 octobre, « dans la mesure où les troupeaux sont exposés à la prédation du loup ». « Il pourra être réalisé par les lieutenants de louveterie cités dans l'arrêté ou par les agents de l'office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) », précise le communiqué.

En août 2009, le préfet de l'époque avait autorisé « des tirs de défense non létaux contre des loups » pour répondre « aux préoccupations des éleveurs face aux dégâts provoqués par la présence de loups (dans) le nord du département ».

Ces tirs avaient été autorisés dans treize communes varoises du haut pays dont certaines déjà situées dans le périmètre du terrain militaire de Canjuers.

Publié par d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier