Maïs OGM : Le MON810 reste interdit, la polémique redémarre

La culture de maïs OGM de Monsanto en France reste suspendue, annonce le gouvernement après la polémique suscitée par la publication de l'avis de l'Afssa selon laquelle ce produit ne présente aucun danger sanitaire.

« La France maintient la suspension en attendant une décision de la Commission (européenne), qu'elle respectera », a déclaré à Bruxelles le Premier ministre François Fillon. L'avis de l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments « ne remet pas en cause la clause de sauvegarde (...) qui repose sur des risques jugés sérieux pour l'environnement et non pas sur des risques sanitaires », a de son côté souligné le ministère de l'Écologie.

Les écologistes, vent debout contre l'analyse de l'Afssa, ont salué la réponse gouvernementale, qualifiée de « saine et de bon sens » par Arnaud Apoteker de Greenpeace. Les semenciers ont pour leur part jugé que le maintien de la suspension allait « à l'encontre de l'expertise scientifique et du libre choix des agriculteurs ». Monsanto dit notamment regretter que la France « pénalise sérieusement » ses agriculteurs.

C'est au nom du principe de précaution que le gouvernement français avait interdit début 2008 la culture de cette semence transgénique, la seule alors cultivée en France, et déclenché la clause de sauvegarde auprès de l'UE. Cette décision s'appuyait sur un rapport de la Haute autorité provisoire sur les OGM relevant « un certain nombre de faits scientifiques nouveaux négatifs impactant notamment la flore et la faune ».

Les associations écologistes s'étonnent de la publication de ce rapport, à l'approche de discussions européennes cruciales. La Commission a, en effet, demandé à la France et à trois autres pays (Autriche, Grèce et Hongrie) de lever leurs clauses de sauvegarde. Une réunion d'experts sur ce sujet est prévue lundi à Bruxelles.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires