Maladie : La fièvre Q se propage aux Pays-Bas

SC avec AFP

Entre 15.000 et 20.000 chèvres et brebis pleines, contaminées par la fièvre Q aux Pays-Bas, vont être abattues pour éviter une propagation de la maladie, transmissible à l'homme.

« Toutes les chèvres et brebis pleines seront abattues, qu'elles soient malades ou en bonne santé, dans les exploitations contaminées où aucune vaccination n'a encore eu lieu», a indiqué le ministère de la Santé néerlandais dans un communiqué. Dans les zones touchées par l'épidémie mais où une campagne de vaccination a eu lieu, seuls les animaux pleins et malades seront tués.

Selon l'organisation agricole LTO, 15.000 à 20.000 animaux dans 55 exploitations situées essentiellement dans la province du Brabant (sud), surtout des chèvres, sont concernés par ces mesures. « Nous étudions la possibilité d'abattre également les autres animaux », a-t-il poursuivi.

Une maladie infectieuse transmissible à l'homme


C'est lors de la naissance de leurs chevreaux que les animaux peuvent diffuser la maladie. Les fermiers, les vétérinaires, peuvent donc éventuellement être contaminés. Depuis l'apparition de la maladie en 2007, 3.500 personnes ont été touchées et une dizaine en sont mortes aux Pays-Bas. « Il s'agit de la plus grande épidémie de fièvre Q au monde », a souligné le ministère néerlandais.

Une campagne de vaccination obligatoire des animaux a été lancée début 2009. Il existe aussi un vaccin pour les êtres humains.

La fièvre Q est une maladie infectieuse transmissible à l'homme, provoquée par une bactérie présente notamment chez les chèvres, les moutons ou les vaches. La bactérie peut provoquer des inflammations au poumon et au coeur. Les symptômes de la fièvre Q sont similaires à ceux d'une grippe.

Publié par SC avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires