Manifestation à Paris : Les apiculteurs se mobilisent aujourd'hui contre l'insecticide Cruiser

DD (d'après AFP)

Les associations d'apiculteurs et de défense de l'environnement se mobilisent jeudi à Paris pour réclamer aux ministres de l'Agriculture et de l'Ecologie le retrait de l'insecticide Cruiser, qu'elles jugent toxique pour les abeilles.

« Nous allons être reçus en délégation dans les deux ministères », a assuré mercredi le président de l'Union nationale de l'Apiculture française (UNAF), Henri Clément, l'un des co-organisateurs avec quelques 15 autres organisations professionnelles et écologistes, comme la fédération France Nature Environnement (FNE), la Ligue de Protection des oiseaux (LPO), la Fondation Nicolas Hulot et la coalition Alliance pour la planète.

Le ministère de l'Agriculture a annoncé le 8 janvier l'autorisation de mise sur le marché pour un an de ce produit, fabriqué par le groupe suisse Syngenta et dont la molécule active, le thiamétoxam, appartient à la famille des neurotoxiques aux effets dévastateurs pour les abeilles.

Les apiculteurs rapprochent le Cruiser de deux autres insecticides, le Gaucho et le Regent, incriminés dans la mortalité anormale des abeilles avant que leur utilisation ne soit interdite sur certaines cultures sur avis du Conseil d'Etat en 2005. L'UNAF a déposé le 29 janvier une requête en annulation devant le Conseil d'Etat. « L'apiculture qui s'est battue pendant des années contre le Gaucho et le Régent, ne peut accepter une décision irresponsable qui va à l'encontre du Grenelle de l'environnement », explique M. Clément.

Le Cruiser est un produit d'enrobage des semences, véhiculé dans l'ensemble de la plante via la sève, également dangereux pour les oiseaux et l'ensemble de la faune granivore, estime la LPO.

La manifestation partira à 11h de la Tour Eiffel - le rassemblement commence à 10h - pour se rendre au Secrétariat d'Etat à l'Ecologie puis au ministère de l'Agriculture.

Publié par DD (d'après AFP)

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier