Manifestation : Les producteurs de porcs bloquent Rennes

SC

Les producteurs de porcs bloquent les entrées de la ville pour alerter l'opinion sur la crise qui les touche. La Commission européenne a décidé de prolonger le stockage privé de la viande mais refuse d'augmenter les subventions à l'exportation.

Plusieurs milliers d'éleveurs de porcs des départements du grand Ouest ont bloqué aujourd'hui les entrées de Rennes avec des barrages filtrants. Les éleveurs français réclament un mécanisme pour répercuter les hausses des matières premières, le maintien des aides communautaires sous forme de restitutions et l'autorisation d'utiliser les graisses animales dans l'alimentation des porcs.

Hier, la Commission européenne a décidé de ne pas diminuer les restitutions, contrairement à son intention initiale. Cette décision permettra d'éviter un déstockage massif sur le marché communautaire, toujours excédentaire. En revanche, la Commission européenne a refusé d'augmenter les restitutions pour favoriser les exportations de porcs hors de l'UE. Les producteurs réclamaient jusqu'à 700 € par tonne au lieu de 311 € aujourd'hui, pour pallier le handicap de l'euro cher face au dollar.

La filière porcine française perdrait actuellement quelque 750 millions d'euros par an, sur un chiffre d'affaires de 3,5 milliards, du fait de l'explosion des prix des fourrages (+70% en 18 mois) et d'une baisse des cours liée notamment à un euro fort qui favorise la concurrence mondiale.
La Fédération Nationale Porcine chiffre à 500 millions d'euros les pertes liées à la hausse des matières premières servant à l'alimentation et à 250 millions celles imputables à la baisse des cours.

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier