Manifestations d'agriculteurs : Les Bretons ne désarment pas

Rien ne semble pouvoir calmer les agriculteurs bretons. Malgré l'appel des syndicats à l'arrêt des blocages, les actions continuent. Dans le Finistère, un supermarché Leclerc a été aspergé de lait et de lisier dans le Finistère.

Les agriculteurs ont pris pour cible mardi soir un centre Leclerc dans la périphérie de Morlaix qu'ils ont aspergé de plusieurs tonnes de lait et de lisier. Entre 200 et 250 manifestants se sont rendus avec plus de 70 tracteurs et des remorques sur le parking du supermarché où plusieurs dizaines de tonnes de terre et de détritus ont été déversées.

Des employés du supermarché encore présents sur le site ont été pris à partie par les manifestants, pour la plupart des jeunes agriculteurs qui ont déclaré agir hors du cadre syndical. Ils ont quitté le centre Leclerc peu après 23h, en affirment qu'ils entendaient poursuivre leurs actions dans les jours à venir.

Détritus et barrage filtrant

Dans le même temps, dans la région de Concarneau (Finistère sud), d'autres agriculteurs ont pris pour cible une dizaine de supermarchés où ils ont déversé des détritus. Plus tôt dans la journée, certains avaient installé un barrage filtrant au niveau de Châteaulin sur la N165, entre Quimper et Brest.

«Je ne suis pas responsable des actions conduites dans ce département (Finistère). Cela étant dit, je peux comprendre que les agriculteurs aient envie de manifester après les propos de Michel-Edouard Leclerc. Les paysans ne supporteront pas longtemps d'être agressés ainsi par la grande distribution» a expliqué, dans un interview accordé au Télégramme, Jean-Michel Lemétayer.

Le président de la FNSEA fait notamment allusion aux propos de Michel-Edouard Leclerc, dans une interview accordée au journal Le Figaro. L'industriel s'interroge sur l'ambigüité des relations entre le gouvernement et la FNSEA. Selon lui, Michel Barnier a désigné la distribution comme «bouc émissaire». Il annonce également qu'il compte poursuivre en justice les agriculteurs à l'origine des dégâts dans l'ouest de la France.

Source d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier